Flûte de Paon / Livre-sse livresque

Livres, mots, poésies ainsi que d'autres petites choses...

04 juin 2014

"Odysseus tome 1 : les rêves d'Ulysse" de Valerio Manfredi

"Odysseus tome 1 : les rêves d'Ulysse" de Valerio Manfredi

Odysseus les rêves d'ulysse

Résumé :

Voici le grand roman de l'un des plus célèbres personnages de l'histoire littéraire, Odysseus (Ulysse).
Odysseus, dont le nom grec signifie « qui est plein de colère », fait ses premiers voyages avec son père Laerte, l'un des Argonautes. Lors d'une terrible battue au sanglier, il manque de perdre la vie, découvrant simultanément combien comptent le courage et la prudence. Les années passent. Devenu jeune homme, Odysseus se rend à Sparte où il croise pour la première fois Hélène. Celle-ci s'éprend de lui, mais il ne veut pas d'elle : celle qu'il aime est Pénélope. Après leur mariage, Laerte, admiratif de la sagesse de son fils, lui cède le pouvoir. Odysseus devient roi d'Ithaque. Hélas, la paix sera de courte durée : Pâris a ravi Hélène, Ménélas exige sa restitution, en vain. Le siège de Troie commence, et avec lui, la guerre.
Sur le fil de L'Iliade, Valerio Manfredi brosse le portrait d'un héros moderne et saisissant, qui a fait de l'intelligence l'arme humaine la plus puissante.

Mon avis :

C’est toujours compliqué de parler d’une série à son commencement, mais je vais essayer de vous en parler quand même, même si dans les grandes lignes vous connaissez déjà l’histoire, puisqu’il s’agit en effet de l’histoire d’Ulysse, (de son véritable nom Odysseus), qu’Homère a si bien narré.

Alors pour le commun des mortels le nom d’Ulysse évoque Ithaque, le cyclope, les dieux grecs, Télémaque, Pénélope et sa tapisserie, un vaisseau perdu sur les flots et non dans l’espace (bon ça c’était pour la déconne, désolée), Circé, le cheval de Troie, etc, etc…

Ben ici à part Ithaque, sa famille, et la guerre de Troie, ne vous attendez pas à retrouver cet Ulysse des grands exploits. Non. Puisque dans ce premier tome l’auteur s’est surtout attaché à décrire l’enfance et la vie de jeune adulte d’Ulysse (Odysseus). A savoir son apprentissage, son esprit, sa vie de famille, etc, etc… Et même si à première vue cela ne vous semble pas très palpitant, et ben détrompez-vous car il y a toute une ambiance mystérieuse qui règne dans ces pages mais aussi autour des personnages. Même si on connaît l’histoire, il y a toujours des choses qui intriguent, comme par exemple les trois noms d’animaux qu’Odysseus doit citer à un moment.

De plus, je trouve que redécouvrir les premières années d’Ulysse, permet aussi aux lecteurs d’aborder d’une autre manière ce héros mythologique, de découvrir ou redécouvrir des facettes que ses exploits ont un peu passé au second plan. Même si visiblement l’auteur a pris ses libertés avec l’histoire commune et admise, comme avec le fait qu’Ulysse participe -certes à contrecœur-, à la guerre de Troie sans avoir simuler la folie pour y échapper.

 

Ensuite l’autre atout de ce bouquin, c’est qu’il n’est pas qu’un livre sur cet homme, c’est aussi un livre où l’on croise d’autres héros mythologiques comme Achille, Héraclès, Jason… Ce qui faut le dire donne une atmosphère plus profondément mythologique à ce livre. Personnellement  je me suis vraiment retrouvée plongée dans la Grèce antique et dans une épopée hallucinante aussi et surtout grâce à ça. Alors je vous entends de là me dire : « Oui mais c’est normal que tu en croises d’autres, beaucoup de ces personnages ont participé à la guerre de Troie avec Ulysse ! ». Ce qui est vrai, mais comme Valerio Manfredi est arrivé à caser des héros antérieurs à la guerre de Troie comme Héraclès ou encore Jason, je trouve que ça rajoute une dimension plus profonde au récit. Un peu comme si l’auteur remontait aux sources, malgré le fait que l’histoire se base autour d’Ulysse. Et on sent que ça n’a pas été fait pour remplir des pages, mais vraiment dans un but d’immerger entièrement le lecteur à cette époque, enfin c’est ce que je ressens.

 

Néanmoins je trouve un petit défaut à ce bouquin, c’est que sur la fin ça traîne un peu en longueur. Alors comme la guerre de Troie a durée 10 ans, il est normal que ça traine un peu, et même si je ne peux pas dire que ces pages se suivent et se ressemblent (car tout ce qui a fait la guerre de Troie se retrouve là) ça reste quand même assez long à lire à la fin. Un peu comme les personnages on ne voit jamais arriver la scène finale de cette guerre, que les dieux grecques ont pris un malin plaisir à faire durer. Cela dit je lirai le tome 2 dès sa sortie, puisque je veux connaître la suite de ses aventures là, car même si d’une manière général on la sait déjà, celle-là on ne la connaît pas encore.

 

Pour faire court, je vous conseille ce livre qui est une grande aventure en compagnie d'un personnage des plus contemporain. Pour ma part je vais assez vite me pencher sur d'autres livres de cet auteur.

Je remercie en passant les éditions JC Lattès pour ce SP.

 


Commentaires

Poster un commentaire