Flûte de Paon / Livre-sse livresque

Livres, mots, poésies ainsi que d'autres petites choses...

04 novembre 2014

"Noces de cire" de Ruppert Thomson

"Noces de cire" de Ruppert Thomson

noces de cire livre

Résumé :

Florence, 1691. Zummo est un sculpteur de génie qui crée des statues de cire si délicates qu'elles semblent avoir pris vie. Il a fui sa Sicile natale pour trouver refuge dans une ville vérolée par la corruption, aveuglée par l'austérité, où les citoyens les plus riches assouvissent leurs désirs les plus pervers. Convoqué par le grand-duc qui lui a commandé une Vénus de cire grandeur nature, Zummo parcourt les ruelles labyrinthiques à la recherche d'une femme suffisamment parfaite pour servir de modèle. Mais la Toscane regorge de secrets et de dangers. La torture et les exécutions vont bon train, et, lorsqu'on trouve le cadavre d'une jeune femme sur les bords de l'Arno, le sculpteur commence à croire que le vice prend sa source à la cour des Médicis. Tout en poursuivant sa création, essayant d'insuffler la vie à sa Vénus de cire, il se demande si cette femme parfaite va le mener à son salut ou à sa perte. Noces de cire est une superbe représentation du monde d'avant les Lumières, vibrant de superstitions, de répression et d'incompréhension, doublée d'une intrigue menée à la perfection.

Mon avis :

Pour aller droit au but, j’ai été un peu déçue par ce bouquin. Je m’en étais imaginée toute une histoire avec plein de rebondissement, de course poursuite, de danger, et… pas du tout. Malgré un résumé qui promet quelque chose de très dense, ce livre reste quand même assez mou. Alors il n’est pas inintéressant, il se lit très bien, l’histoire réserve quelques mini-surprises ; mais malgré ça il manque de peps, d’action, et de grosse surprise. On voit arriver certaines choses avant qu’elles n’arrivent et ça c’est très embêtant car ça rend le roman insipide et sans surprise. Du début on sait qui est responsable de tout ce qui arrive, on se doute de ce qu’ils vont faire, et du coup il n’y a plus de surprise, de doute permis ; ce qui est, avouons-le, dommage pour un thriller, puisque c’est censé donner des frissons et insinuer des doutes à la base. En tout cas chez-moi. (Quand je lis un thriller je deviens parano et j’accuse tout le monde.)

En soit cela ne serait pas dérangeant, lire un livre où on sait qui est déjà le meurtrier ce n’est pas un drame (je crois d’ailleurs avoir déjà lu un livre dans ce genre-là), mais là il n’y a pas d’histoire parallèle réellement intéressante pour rattraper le coup. Il n'y a pas de trame cachée. Il n’y a pas de quête. Certes Zummo enquête sur certaines choses, mais j’ai vraiment eu l’impression qu’il n’en faisait pas trop non plus. Et c'est un peu regrettable, car ce dernier plus impliqué dans l'affaire aurait donné plus d'action et peut-être que finalement cette histoire se serait suffit à elle même.

Enfin bref. Ça se lit, mais ce n’est pas le livre de l’année. Il aurait fallu plus d'action et de rapidité pour vraiment me convaincre.

Merci aux éditions Denoël.

Posté par Florell à 10:09 - Livre policier, thriller - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,