Flûte de Paon / Livre-sse livresque

Livres, mots, poésies ainsi que d'autres petites choses...

04 octobre 2018

"Les enquêtes de Clem : la mystérieuse Mrs Walton" de C. Kalengula & M. Gribouille

Les enquêtes de Clem : la mystérieuse Mrs Walton de C. Kalengula & M. Gribouille

 Source: Externe

Résumé :

Derrière son chignon impeccable et ses belles manières, Mrs Walton, la nouvelle hôte de la famille Neuville, semble cacher quelque chose.
Qu’est-elle vraiment venue faire au hameau?
Clémentine et ses cousins sont bien décidés à le découvrir!

Entre Clémentine et ses cousins, aucun indice ne laisse suspecter le lien familial. Mais quand il s'agit de mener l'enquête, leur complicité n'est plus à prouver!

Mon avis :

Clémentine emménage avec sa mère dans le hameau de feu ses grands-parents, avec ses cousins, tantes... Objectif : sauver le hameau en faisant des chambres d'hôtes. Cela fonctionne assez vite car une dame très chic loue une chambre. Toutefois, très vite cette dame a un comportement étrange qui titille la curiosité des enfants, les voilà donc partis pour jouer les apprentis détectives.

Ma première impression à la lecture de ce livre est plutôt agréable. La lecture est rapide et aérée, et les personnages résonnent bien avec notre époque. Ils aiment la technologie, vivent des tensions avec leur parents, sont de famille recomposée... Autre bon point pour un jeune enfant, c'est l'accessibilité du texte, aucun mot compliqué ou situation alambiquée, tout est clair et simple, ce qui facilitera la concentration des enfants.

Cependant, ma deuxième impression est un peu moins bonne. En effet, si le dernier point est un atout, c'est aussi une faiblesse pour les enfants qui peuvent en demander un peu plus. En effet, la simplicité du livre et son côté un peu gentillet, pourraient je pense rebuter les enfants qui aiment un peu plus l'action et les situations compliquées. Ceci fait, que je ne le conseillerai pas à ces enfants qui seraient habitués à lire des choses plus consistantes, plus sombres, mais toutefois je le conseillerai sans hésiter aux enfants un peu paresseux à la lecture ou vites impressionnables (si jamais ça existe encore).

En fait, à bien regarder, je pense que le problème ce n'est pas tant le livre, mais plutôt la tranche d'âge recommandé par l'éditeur, pour moi 8 ans c'est l'âge maximum et non minimum.

En résumé, c'est une lecture sympa pour les enfants, les mots sont simples et les situations aussi, mais si votre enfant aime la collection Chair de poule, les romans policiers pour enfants plus consistant je ne vous conseille pas ce livre car vous allez faire un déçu.

Merci aux éditions Flammarion Jeunesse, collection Père-Castor.


31 août 2018

"Mes 150 pourquoi : les animaux" de Emmanuel Trédez & Stéphane Nicolet

Mes 150 pourquoi : les animaux de Emmanuel Trédez & Stéphane Nicolet

Mes 150 pourquoi les animaux

Résumé :

Les animaux sont fascinants et suscitent de nombreuses questions.

Pourquoi le CASTOR construit-il des barrages ?
Pourquoi le FLAMANT ROSE est-il rose ?
Pourquoi les SERPENTS sortent-ils leur langue ?
Pourquoi l’ABEILLE meurt-elle après avoir piqué ?

Ouvre vite ton livre pour le savoir !

Mon avis :

Sur le livre il est écrit à partir de 7 ans, pour être honnête l’éditeur aurait pu écrire de 7 à 77 ans. Sans rire, car malgré l’âge de mes artères (bon OK je suis juste une demi-vieille) j’ai appris moi aussi des choses en lisant ce petit livre, et en plus sur des questions que je ne me suis jamais posée. Honte à moi !

D’accord pour les gens de 77 ans et un peu moins, ce livre n’est pas exhaustif, j’exagère donc un peu quand je dis que l’éditeur pouvait aller jusqu’à 77 ans, toutefois je n’exagère pas quand je dis que ce livre est réellement intéressant et fait apprendre des choses aux enfants en les présentant de manière simple et rapide, avec une mise en page aérée. Ce qui me semble idéal pour un jeune enfant qui vient d'apprendre à lire.
Le seul reproche que je peux vraiment lui trouver, c’est le fait qu’il n’y ait pas des illustrations pour toutes les questions et le fait que les dessins ne me semblent pas toujours parlant, notamment pour les animaux moins courants où je pense vraiment que des photos auraient été mieux que des dessins. Mais à part cela, tout est parfait et je n'ai rien à dire de plus en négatif, à part que pour certaines bêtes, ça aurait été bien de ne pas mettre d'image du tout ; serpent, scorpion, araignée, je m’en serais passée, d’ailleurs je me suis passée des pages (j’ai assez de ces bêtes chez-moi), heureusement il n'y en avait que 4. ^^

En résumé, ce livre est excellent pour les enfants, peut-être même qu’il ouvrira quelques vocations ou passions chez les jeunes enfants, car c’est riche de renseignement, accessible et joliment présenté. Et si le livre sur le corps humain est présenté de la même manière, je pense que ça vaut le coup d'oeil aussi, avis aux parents ou au reste de la famille.

Merci aux éditions Flammarion jeunesse.
Collection Père Castor.

06 juillet 2018

"Le plan Rita" de Helen Friel & Ian Friel

Le plan Rita de Helen Friel & Ian Friel

Source: Externe

Résumé :

Te voilà !
Je m'appelle Rita et nous avons besoin de toi! Armand Songes a disparu et le célèbre parc d'attractions de l'île des Songes est en danger. Au début, nous étions affolés, mais nous avons vite élaboré ce que j'appelle le «Plan Rita». Armand ne nous a laissé que ce carnet rempli d'énigmes. Nous n'y comprenons pas grand-chose pour l'instant mais on compte sur toi pour nous aider.
Allez. En route pour l'aventure. Le destin de l'île des Songes dépend de toi!

Mon avis :

Un petit nécessaire sous la main (crayon, feuille de papier, miroir…) et hop c’est partie pour jouer les détectives en herbe.
Accompagné d’une loupe, d'une carte et de Rita, le but de ce livre est d'aider le disparu Mr. Songe et de sauver son parc en danger.
Pour se faire, c'est très simple, il va falloir résoudre plusieurs énigmes qui nous baladerons d'une page à l'autre via l'aide de la carte, et rester aussi vigilant et attentif car il n'y a pas qu'un mystère...
C'est donc avec Rita et d'autres compagnons animaux, que je suis partie un après-midi sur les routes du mystère de Songe... 

Dans l'ensemble, j'ai trouvé ce livre pas mal. Pour ma part n'étant pas coutumière du genre, et même si je me doute que ce n'est pas nouveau, j'ai apprécié le principe du livre qui fait que l'enquête ne suit pas l'ordre des pages et suit plutôt l'ordre donné par la carte. J'ai apprécié aussi, le fait que les pages ne contiennent pas forcément qu'une seule énigme, mais au contraire plusieurs petits jeux à résoudre de diverses manières. Enfin, dernier point positif, ce livre se parcourt agréablement grâce à la diversité des médias (article, lettre, journal...) qui servent à raconter l'histoire et les personnages.

Bref ! Dans l'ensemble, j'ai trouvé que c'était un livre pas mal du tout, qui occupera assez bien un enfant et le fera réfléchir tout en s'amusant, et moi-même je me suis bien détendue avec.

Cela étant, j'ai un petit point à critiquer quand même. Trois fois rien, mais c'est un peu l'élément qui m'a rebutée ; la couleur. Je n'ai en effet pas trouvé les couleurs agréables, le rouge, le bleu et le gris pour moi ça se marient très mal, du coup ce livre a un peu un côté déplaisant qui fait qu'on ne voudrait pas l'ouvrir, et je me dis que pour un enfant ce choix de couleur n'était peut-être pas l'idéal, car ça donne un côté tristounet. Mais ça reste mon avis.

Quoi qu'il en soit et malgré tout, pour un enfant je pense que c'est quand même un livre sympa, car réflexif tout en jouant, et malgré la couleur je conseille cette enquête originale qui nous balade d'un point à l'autre du livre.

Editions Flammarion Jeunesse.

14 avril 2018

"Un assassin de première classe" de Robin Stevens

Un assassin de première classe une enquête de Wells & Wong de Robin Stevens

wells et Wong enquête jeunesse

Résumé :

«Nous étions au milieu du wagon, trop loin de la porte pour partir en courant. Nous devions nous cacher, sinon ils nous surprendraient! Nous n’avions pas le choix. J’ai plongé sous la nappe et Daisy s’est enfoncée près de moi comme un lapin dans un terrier.»

Hazel et Daisy partent en vacances à bord de l’Orient-Express avec M. Wong. Une seule interdiction : jouer les détectives.
Alors qu’un espion se cache dans le train, une riche héritière est assassinée dans une cabine verrouillée de l’intérieur. Le club de détectives est obligé de reprendre du service! Attention, elles ne sont pas les seules sur l’affaire...

Mon avis :

Encore une enquête trépidante et passionnante des Miss Wells & Wong et dans l’Orient Express s’il vous plaît !
Sentez-vous, cet air suranné délicieux et chic qui plante une ambiance des plus exquises ? Même si pour ma plus grosse honte je dois reconnaître que je ne connais pas le roman d’Agatha Christie à qui ce livre se veut être un hommage. (Va falloir que je répare cela très vite.)

Pour en revenir au livre on retrouve ce qui fait le succès des histoires précédentes, deux jeunes filles téméraires, logiques, qui agissent en cachette des adultes pour résoudre les problèmes. Dans ce livre, nos deux jeunes filles n’ont quasiment pas changé, à part peut-être Miss Wong qui s’affirme un peu plus face à sa collègue détective, on retrouve aussi un personnage connu dans le précédent roman, mais pour le reste tout est nouveau. On découvre le père d’Hazel, les enquêtes ont lieu dans un endroit dépaysant et qui réserve bien des surprises, et pour couronner le tout l’ambiance mondiale se mêle à cette atmosphère pesante faisant de certain suspect des héros et d’autres non…

Des trois enquêtes, je dirais que cette-là est la plus passionnante. (Je sais je dis cela à chaque fois.) Grâce au décor déjà, l’Orient-Express ça fait rêver et c’est un autre temps, une autre ambiance, mais aussi parce que nos pauvres jeunes filles ne sont pas aidées, elles ont là encore plus qu’ailleurs des obstacles à franchir et ceci dans un lieu exigu où c’est difficile de fausser compagnie à des gens qui vous surveillent. Néanmoins elles recevront aussi de l’aide à moins que ça soit de la concurrence…

Bref ! Comme toujours je vais vous dire d’acheter ce livre pour vous ou vos enfants. Pour moi c'est toujours un régal et même de mieux en mieux.

Merci aux Éditions Flammarion jeunesse et en vente chez votre libraire. :)

14 décembre 2017

"Gauguin : coloriage" de Joëlle Jolivet

Gauguin : coloriage de Joëlle Jolivet

gauguin coloriage

Résumé :

Une frise ? Tout un monde ! De la Bretagne à Tahiti, c'est l'univers de Paul Gauguin que Joëlle Jolivet te fait découvrir. A toi de le mettre en couleurs... en un certain ordre assemblées !

Mon avis :

Avec cette frise qui propose d'un côté des dessins primaires et de l'autre un mélange de tableau qui vont de "La vision après le sermon" jusqu'au paradis retrouvé des Îles Marquises, Joëlle Jolivet nous propose de voyager au pays imaginaire de Gauguin tout en faisant parler le créateur qui est en nous.
Armé de feutre, de peinture pure ou de pastel, avec fantaisie - comme Gauguin en son temps qui ne symbolisait pas le réel - ou bien avec sérieux - ou mieux encore avec le mélange des deux -, c'est à nous barbouilleur du dimanche que revient l'honneur de peindre ces tableaux comme bon nous semble. Symboliser le réel ou s'en détourner, aucune importance, chacun est libre de son choix, et aucun de ces choix ne sauraient être vu comme un affront à la muse des Nabis et à ce mélange d’œuvre.

Pour petit ou grand, pour colorer l'atmosphère grise de cet hiver caché sous les lumières de Noël et s'amuser un peu, beaucoup..., pourquoi ne pas tenter d'être Gauguin un jour ?

Posté par Florell à 23:41 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 juillet 2017

"De l'arsenic pour le goûter (série T2)" de Robin Stevens

De l'arsenic pour le goûter : une enquête trépidante du club Wells & Wong de Robin Stevens

 S7302236

 Résumé :

 «Je n'aimais pas du tout ce grossier Mr Curtis, et d'après les vibrations de colère que je percevais chez Daisy, j'ai compris qu'elle partageait mon opinion. Son rire contenu, comme s'il lançait des plaisanteries que les autres ne pouvaient pas comprendre... Les joues roses de Lady Hastings... Pas de doute, il se passait quelque chose.» Nouvelle affaire pour les détectives privées Daisy et Hazel ! Daisy fête son anniversaire avec la famille au grand complet dans sa maison de Fallingford. Mais l'ambiance est étrange : M. Curtis, un invité surprise que tout le monde déteste, ne semble vraiment pas digne de confiance. Le thé est servi, M. Curtis tombe gravement malade, empoisonné. Que s'est-il passé ? Difficile d'enquêter quand on imagine que tout le monde a une bonne raison d'être coupable...

Mon avis :

Une autre enquête pour notre club de détective en herbe. Cette fois-ci l’affaire a lieu chez Daisy pour son anniversaire ; un homme très désagréable est mort après s'être abreuvé d'une tasse de thé et plusieurs personnes semblent avoir des choses à cacher. Difficilement, d’autant plus que la famille de Daisy est suspecte aussi, nos enquêtrices aidées par deux amies du pensionnat vont mener l’enquête.

Ce livre reprend le schéma qui a fonctionné dans le premier tome, à savoir la différence de caractère entre nos deux personnages principaux qui se complètent l’un et l’autre et intensifient l'enquête, plus un suspense qui se distille doucement mais sûrement via des soubresauts qui complexifient un peu plus l’histoire. Cependant contrairement au 1er tome et même si lui je l’ai aussi bien lu que le premier livre, j’ai trouvé que certaines choses étaient prévisibles assez vite. Le livre n’est pas mauvais en soi, il n’est même pas mauvais du tout, au contraire j'ai adoré ; mais au niveau des ficelles il était un peu en dessous de la première enquête, en effet certaines choses étaient aussi grosses qu’une montagne et on les voyait arriver de loin. Mais outre cela je n'ai rien à dire de plus, car c'était une enquête prenante malgré tout et je l'ai lu comme un livre que j'aime, et pour un ado peut-être que ces ficelles visibles passeront à l’as.

Et en parlant d’ado n’hésitez pas à lui offrir ce livre pour les vacances, car lire c’est toujours bien, mais lire un livre prenant et en plus dans une ambiance surannée c’est toujours mieux. Honnêtement cette ambiance vieillotte je la kiffe.

En résumé, pour vous ou vos ados n'hésitez pas à commencer cette série prenante.

Merci aux édition Flammarion Jeunesse.

18 mai 2017

"Le mystère du livre perdu : à nous les trois mousquetaires" de P. Baccalario & E. Jauregui

Le mystère du livre perdu tome 2 : à nous les trois mousquetaires de P. Baccalario & E. Jauregui

A-nous-les-Trois-Mousquetaires

Résumé :

«Ne vous inquiétez pas : le sortilège a fonctionné. Nous avons détraqué des centaines de livres. Ce qui s'est passé avec Peter Pan ne se reproduira pas.»

Le monde des livres a de nouveau besoin d'Anna et Gabriel. Un mystérieux personnage au mauvais caractère est soudainement apparu en plein cœur du célèbre roman de cape et d'épée... Il faut le retrouver et l'expulser du livre!

L'enquête continue pour Anna et Gabriel, cette fois au secours des Trois Mousquetaires.

Mon avis :

Encore une fois Anna et Gabriel vont devoir faire face à tous les dangers littéraire pour remettre de l’ordre dans le marasme littéraire que Monsieur Zargo a mis au point avec Gustav Wart, afin d’écarter les jeunes de la culture et de la lecture.
Cette fois c’est au tour des Trois mousquetaires d’Alexandre Dumas d’y passer, puisqu’un nain (venant du fameux livre mystérieux dont personne ne se souvient) s’est glissé à l’intérieur et sabote toute l’histoire du romancier Dumas.
J’ai déjà parlé dans mon avis sur le 1er tome de l’idée originale des auteurs, donc je ne vais pas le refaire ici. Je vais néanmoins juste dire vite fait que ce livre m’a davantage plu que le 1er livre, vu que les Trois Mousquetaires est une histoire que j’apprécie particulièrement à la différence de Peter Pan.
Ca dit, passons au livre.

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais dans mon avis du premier livre je disais que je l’avais moyennement apprécié à cause de l’écriture plate et son déroulement trop sage, ben là c’est l’inverse qui s’est produit. En effet, j’ai lu très vite le livre, déjà parce qu’on en vient plus vite aux faits et aussi parce qu'il y a plus d’action, de suspense, que dans le premier. Là, il y a du mouvement, des alliances, etc. De plus, l’autre point positif, c’est que les auteurs ont su, sans alourdir le récit, rajouter 2 ou 3 petits détails qui complètent ce monde et les personnages, et ça c’était plutôt cool.
Alors certes, j’ai particulièrement apprécié le tome 2, je n’ai pas eu de sensation de déjà vu, mais n’empêche, n’empêche… je me demande jusqu’à où les auteurs vont aller pour mettre fin à cette cacophonie de style, de bruit, de personnage, d’époque littéraire sans lasser leurs lecteurs.

En attendant hâte de voir la suite.

04 mai 2017

"Duchesses rebelles tome 2 : la dangereuse amie de la reine" de A.M. Desplat-Duc

Duchesses rebelles tome 2 : la dangereuse amie de la reine de A.M. Desplat-Duc

S7302205

Résumé :

A la cour de France, Marie-Aimée de Rohan est amie de la reine, Anne.
Cette existence de plaisirs et de fêtes aurait pu la satisfaire, mais la duchesse de Chevreuse a un tempérament de feu !
Marie-Aimée ne se sent vivre que si elle anime des complots, si elle colporte des secrets et joue les espionnes...
Et elle ne va pas s'en priver !
Voici son histoire...

Mon avis :

Encore meilleur que le tome 1 ! Ce 2ème tome qui nous parle de la vie de la Duchesse de Chevreuse n’est qu’une suite d’aventure et de complot. Et là mieux qu’une seule histoire de trahison, à savoir la Fronde, l’auteure a choisi une dame qui a eu deux rois, deux cardinaux à trahir et chasser. Ce qui veut dire deux fois plus de péripétie, d’exile et de complot.
Né Rohan, la Duchesse de Chevreuse est la plus fidèle amie de la Reine Anne d’Autriche mère de Louis 14, sa place à la cour fera qu’elle sera se montrer quasiment indispensable à la reine ce qui la poussera à toutes les aventures pour garder sa place auprès de cette dernière.
Vous vous en doutez, ces idées fixes, feront de cette jeune femme pleine de ressource, une personne intrigante ne reculant devant rien pour chasser Richelieu puis Mazarin du pouvoir et/ou du cœur de la reine.

Echappant souvent à la prison, souvent par ruse plutôt que par clémence royale, cette Duchesse de toutes les audaces fut pour moi une dame agréable à suivre et découvrir. Fantaisiste, vive, intrigante, parfois girouette, sa vie est une aventure sans fin qui nous entraîne sans cesse dans un tourbillon fait de danger, de rencontres, qui nous fait voyager de région en pays. Eclairant accessoirement par-là, la politique européenne de l’époque. Certes ce n’est pas spécialement profond niveau historique mais le minimum est là surtout pour des collégiens.

Au final, je n’ai pas grand-chose à raconter sur ce livre, si ce n’est que je l’ai vraiment trouvé agréable à la lecture et enrichissant sur une époque et un personnage. Conclusion je conseille.

 

Merci aux éditions Flammarion jeunesse.

05 février 2017

"Un coupable presque parfait" de Robin Stevens

Un coupable presque parfait de Robin Stevens

un coupable presque parfait

Résumé :

– Tu es sûre que nous ne devrions pas plutôt prévenir la police ?– Ne dis pas de sottises. Nous n’avons aucune preuve. Pas même un cadavre. On se moquerait de nous. Non, nous devons résoudre cette affaire toutes seules. Lorsque Daisy Wells et Hazel Wong fondent leur agence de détectives privés, elles espèrent débusquer une enquête digne de ce nom. Tout bascule subitement le jour où Hazel découvre la prof de sciences étendue dans le gymnase. Le temps d’aller chercher Daisy, le corps a disparu. Dès lors, il ne s’agit plus seulement d’un crime à résoudre mais d’un crime à prouver, et ce, avant que le coupable ne frappe de nouveau. Chaque minute compte lorsque tout indique que le meurtrier est là, coincé à vos côtés, dans l’école où vous vivez.

Mon avis :

Un coupable presque parfait est un livre pour enfant qui parle d'un meurtre dans un pensionnat anglais que deux petites filles vont tenter de résoudre. N'écoutant que leur courage et leur intelligence nos deux détectives vont devoir faire preuve de beaucoup d'audace et de courage pour retrouver le meurtrier avant qu'il ne frappe à nouveau...
Que la chose soit claire, cette situation est clairement irréaliste et il faut bien sûr ne pas s'attendre à quelque chose de complexe vu que c'est un livre pour des prè-ados. Donc pour commencer, je précise que je ne vais pas lui reprocher son improbabilité ni sa simplicité. De toute manière à quoi cela servirait vu que ce livre est quand même et malgré tout vraiment... vraiment... vraiment agréable à lire et cela pour deux raisons principales.

Première raison, à cause du duo que forme les deux amies. Une des fille est très réfléchi et donne à l'enquête sa notion de danger tandis que l'autre est très impétueuse et donne à l'enquête son action et son culot. Comme vous le voyez là on a un bon mélange de personnalité même si une domine l'autre. Ce qui d'ailleurs donnera aux jeunes lecteurs deux ou trois points de réflexion.

Et la deuxième raison vient de l'enquête menée par ces deux détectives en herbe et débrouillardes, et qui vont malgré les dangers découvrir le coupable. En effet et même si cette enquête est très simple et que la scène ne sort pas du pensionnat, faut admettre que cette intrigue est bien ficelée et tient en haleine son lecteur de tout âge.
Il y a dedans tout ce qui fait un bon policier ; des questions, des petits doutes, du courage, des fausses pistes, des petites embrouilles entres nos deux détectives, ainsi qu'une ambiance sévère (très pensionnat) qui peut ou pourra poser problème à l'enquête et où on verra nos deux détectives faire preuve d'ingiénosité pour la contourner.
Bref, pour toutes ces raisons c'est une lecture facile qui emporte son lecteur dans son histoire.

A côté de ça, l'autre plus du bouquin c'est l'écriture. C'est bien sûr très simple et d'un niveau accessible pour des prè-ados, mais en fait le plus important c'est que le livre ne souffre d'aucune longueur - et ça faut admettre que c'est important pour de jeunes lecteurs afin de ne pas les dégoûter de la lecture. Effectivement, l'auteur est arrivé à planter un décor et une enquête en restant sur l'essentiel et en développant juste le nécessaire à ces deux cas et cela sans que ça pose un seul problème pour l'immersion du lecteur dans le scénario. Génial !
Toutefois pour ceux qui ont peur de se perdre dans ce pensionnat par manque de description, sachez que le plan de l'école se trouve au début du livre et vous permettra de bien visualiser les lieux si jamais.

En conclusion, c'était une lecture vraiment sympathique même si elle est écrite à la base pour les jeunes. Et pour être honnête j'espère qu'il y aura d'autres enquêtes de ces deux détectives filous et surprenantes.

 

Merci aux éditions Flammarion jeunesse.

15 décembre 2016

"Au secours de Peter Pan" de P. Baccalario & E. Jauregui

Le mystère du livre disparu : Au secours de Peter Pan de P. Baccalario & E. Jauregui

Au-secours-de-Peter-Pan

Résumé :

Anna et Gabriel sont bouleversés : la plus belle histoire jamais écrite, dont ils attendaient la sortie en librairie avec impatience, a disparu ! Pire encore, les héros et les histoires de leurs livres préférés sont tous mélangés… L’enquête commence, au cœur d’une aventure incroyable et magique, qui les mènera jusqu’au Pays imaginaire pour porter secours à Peter Pan.

Mon avis :

Le mystère du livre disparu est une histoire étrange…  Imaginez qu’un jour tous vos livres se mélangent, qu’un elfe se retrouve dans une aventure de Sherlock Holmes par exemple. Imaginez l’horreur que cela peut produite sur un lecteur passionné. C’est une hérésie ! Ce n’est pas possible ! On ne mélange pas deux choses si différentes et opposées ! Ca ne peut pas prendre, comme l’huile et l’eau. Et pourtant, c’est ce qui se passe ici pour le plus grand malheur des lecteurs qui ne pourront plus lire un livre avant la remise en ordre. Certes, la décision d’interdire l’accès aux livres est quand même disproportionnée, il n’y a rien de mortel à lire un livre où un objet StarWars se retrouve dans un conte pour enfant, mais c’est le choix des auteurs donc on ne va pas le discuter. Bref.
Cela bien sûr ne peut rester ainsi, et se sont deux enfants amoureux de la lecture avec l’aide de leur tante mystérieuse et libraire qui vont devoir réparer ses étranges mélanges qui ont suivi la sortie du Livre mystérieux de Lucy Ferrier. Mystérieux car on ne sait rien de ce livre, lui aussi a subit d’étrange chose d’ailleurs, à moins qu’il soit étrange à la base…

Pour tout dire j'ai moyennement apprécié ce livre. En effet, l’histoire n’embarque pas le lecteur à cause de son écriture trop plate et à cause de son déroulement trop sage et trop rapide, en plus Peter Pan ce n’est pas ce que je préfère, mais l’idée du mélange est tellement originale que l’on s’embarque quand même dans cette histoire qui possède quelques belles surprises et mystères, où deux enfants vont devoir sauver la littérature au péril de leur vie. Et avec Capitaine Crochet comme ennemi autant vous dire que ça ne va pas être facile.

Mais finalement Capitaine Crochet n’est pas le véritable ennemi, et oui, qui est derrière ce mélange littéraire des plus absurde. Enfin qui, on sait déjà qui c’est ? Mais pourquoi déteste-t-il à ce point la littérature au point de vouloir interdire l’accès à tous les livres pour l'amour de la technologie ? Et quel est son véritable but ? Car la lecture et la technologie peuvent s’entendre après tout (même si là aussi je ne suis pas fan). Et quel peut bien être le rôle de Léo Gutenberg le critique littéraire le plus redouté ?
Si pour la première question une idée émerge, il faudra toutefois attendre la suite pour y voir un peu plus clair. Sera-t-elle nouvelle ou continuera-t-elle dans la même lignée que celui-ci, je l’ignore…
Mais j’espère que comme ici il y aura assez de matière pour commencer à résoudre l’énigme – écrire un livre en refaisant la même histoire n’a pas de gros intérêt – et assez de mystère pour avoir encore de lire cette série.

En résumé, c’était une lecture simple, rapide (idéal pour les enfants) pas franchement transcendante mais tellement originale que c’est plaisant à lire. Je conseille.

Merci aux éditions Flammarion Jeunesse.