Flûte de Paon / Livre-sse livresque

Livres, mots, poésies ainsi que d'autres petites choses...

12 novembre 2020

"La boîte de jeux du Père Castor"

La boîte de jeux du Père Castor

IMG_20201112_133302

Résumé :

Un jeu de Mémo — Un puzzle de 16 pièces — Un jeu de Mistigri — Un jeu de Dominos. Jouez en famille avec les héros du Père Castor !

Mon avis :

Cette petite boîte, sous ses apparences de petite boîte, contient quatre jeux : un petit puzzle tout mignon ; un jeu de domino ; un mémo et enfin un jeu de carte : Le Mistigri. Autant de jeux qui offrent aux jeunes enfants la possibilité de jouer une heure ou deux entre eux ou avec des adultes. Et ce tout en apprenant puisque une variété d’animaux peuple ces jeux.
De ces jeux nous connaissons tous le fonctionnement (une notice est glissée dans la boîte cependant), donc je ne vais pas m’attarder plus que ça dessus.

Cependant, j’aimerai parler de la qualité de la boîte et de son contenu qui se veut écologique, et donc en carton. Atout excellent, cette boîte est-elle suffisamment solide ? Indéniablement oui. Sauf Le Mistigri et le jeu de mémoire qui sont des jeux de carte solides malgré tout, les deux autres jeux fait de carton épais promettent aussi une résistance dans le temps rassurante, tout comme la boîte bien plus solide que celle de La Bonne Paye.

Le design des jeux est lui aussi un autre atout de cette boîte. Le carton pourrait en effet faire craindre que le tout soit un peu maussade, une sorte de papier recyclé bas de gamme. Il n’en est rien. Les surfaces sont brillantes, les dessins très jolis et colorés ce qui participe à l’attractivité de l’ensemble.

Mais des photos vous parleront peut-être mieux.

IMG_20201112_133104

IMG_20201112_133131

IMG_20201026_223522

En résumé, c'est coloré, solide et enfin pas cher pour quatre jeux.

Editions Flammarion Jeunesse.

Posté par Florell à 13:40 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 novembre 2020

"3 histoires de Noël" de Collectif

3 histoires de Noël de Collectif

3 histoires de Noël

Résumé :

Ce volume contient :

La légende de Saint-Nicolas
L’Ours et les trolls de la montagne
Michka

Mon avis :

Même si les jouets sont fâchés ainsi que le danger bien présent, voici trois contes de Noël parus chez Flammarion Jeunesse qui annoncent la magie de cette période ainsi que son esprit. L’ours Michka qui vient de quitter une petite fille riche et capricieuse, se sacrifie pour faire plaisir à un petit enfant pauvre ; le maître de l’ours aide les habitants d’une maison à lutter contre les trolls qui représentent grossièrement  le mal ainsi que la gloutonnerie ; et le miracle de Saint Nicolas c’est un peu la magie du christianisme.
Bref ! C’est Noël ! Et même si nous pouvons trouver ces textes un peu naïfs ou manichéens, ils restent toujours une source d’enchantement, de magie, d’aventure, de culture pour le jeune lecteur ou auditeur.

Certes le manichéisme comme la niaiserie peuvent déranger un peu le lecteur adulte qui fera la lecture à ses enfants (si les enfants ne lisent pas encore seuls), car ce ne sont pas des valeurs entièrement justes et à transmettre dans cet excès. Mais entre nous, est-il possible de critiquer ces contes en les trouvant trop manichéens ou naïfs ? Trop dans l'esprit de Noël ? Je ne pense pas. Etant donné que ce sont des histoires ancienne (Saint Nicolas) voire classique (L'ours Michka), elles restent forcément une description de leur époque, et donc nous ne pouvons pas les critiquer en les trouvant trop bienveillants ou trop tranchants dans la description du monde. Pas plus que nous pouvons les réécrire car ça serait un outrage à la littérature et à l’histoire. Bien sûr L'Ours et les trolls n'est pas si vieille mais elle découle de cette tradition.

Ne reste alors plus qu’au final à apprécier ces contes pour ce qu’ils racontent et sont. Des messages évidemment, mais aussi une aventure, du fantastique et un beau livre à regarder, étant donné qu’il offre des coups de crayons variés. Ce qui ne laisse pas de place à la monotonie visuelle. Car effectivement, les dessins tout ronds avec une aura un peu désuète, et les illustrations qui représentent des beaux effets de couleur ou des nuances de gris, sont indéniablement un atout à ce petit livre. Tout comme la longueur des textes, ni trop courts ni trop longs, et bien équilibrée dans les pages. (Et petit bonus pour la couverture avec un sapin qui se détache de la masse.)

En résumé, il est fort à parier que ces contes plairont aux enfants et les feront patienter en attendant Noël. Ce sont des classiques, donc une valeur sûre.

19 octobre 2020

"L'école de la rue qui monte : ce week-end, c'est lapin !" de Hubert Ben Kemoun & Sess

L'école de la rue qui monte : ce week-end, c'est lapin ! de Hubert Ben Kemoun & Sess

Ce week-end, c'est lapin !

Résumé :

« – Colin, tu te rappelles que c’est toi qui prends Kiki d’amour ce week-end ?
– Bien sûr, je m’en souviens, Maîtresse.
– J’espère que tu nous rapporteras un très chouette reportage photo.
Et voilà, elle l’a dit. Exactement ce que je craignais ! »

À l’École de la rue qui monte, la mascotte, c’est Kiki d’amour ! Colin réussira-t-il à offrir au lapin un week-end inoubliable ?

Mon avis :

L’école de la rue qui monte est une courte aventure qui nous raconte l’histoire de Colin qui doit garder le lapin de la classe pendant le week-end. Ce dernier doit en outre, raconter dans un album ce qu’il a fait avec.
Forcément comme tout enfant, il veut faire mieux que les autres élèves de la classe, sauf que n’ayant pas trop d’idée – ni trop de moyen – notre petit Colin stresse un peu. Jusqu’à ce que…

Soyons honnêtes, ce livre ne deviendra pas un classique de la littérature jeunesse. Nous sommes en effet loin des Contes de la rue Broca. Pour autant, il est fort possible que les enfants apprécient beaucoup ce petit livre dessiné et simple à lire. D’une part parce que le petit héros du livre, est à l’image des enfants d’aujourd’hui qui peuvent être inquiets de mal faire ou encore inquiets face à la concurrence car ils ne sont pas la star de l’école et connaissent leurs limites. Et d’autre part, parce que Colin est un personnage banal qui fonctionne comme les enfants et se fait quelques réflexions typiques du jeune âge, comme par exemple sur le nom de l’école. Montrant de fait qu’il fonctionne comme beaucoup d’enfants réels, et ne cache par conséquent rien d’extraordinaire.
Bref ! Cette petite histoire raconte un petit bout d’enfant bien actuel, et il est fort à parier que beaucoup d’enfants se retrouveront dedans si jamais ils ont se réflexe de s’identifier au personnage qui n’est pas la star de l’école. (A défaut de pouvoir rêver avec des sorcières et autres pouvoirs magiques, ils pourront toujours s’apaiser grâce à Colin.)

En conclusion c’est un petit livre parfait pour les jeunes enfants dans l’apprentissage de la lecture. Ces pages mélangent à parts égales dessin et texte, et convient bien pour la tranche d’âge qu’il vise : les 6-8 ans. J’essayerai de m’en souvenir si jamais j’enseigne un jour aux petites classes.

Editions Flammarion Jeunesse.

Posté par Florell à 11:59 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 septembre 2020

"Mes 150 pourquoi : l'histoire de France" de Sandrine Mirza

Mes 150 pourquoi : l'histoire de France de Sandrine Mirza

150 pourquoi histoire

Résumé :

L’histoire de notre pays est aussi passionnante que complexe !

Pourquoi les révolutionnaires sont-ils parfois appelés les « sans-culottes » ?
Pourquoi Champollion est-il considéré comme le père de l’Égyptologie ?
Pourquoi, en 1870, les Parisiens tuent-ils les animaux du zoo  ?
Ouvre vite ton livre pour le savoir !

Mon avis :

Mes 150 pourquoi : l’histoire de France, poursuit la découverte du monde qu’avait déjà entamé les 150 pourquoi de la mer ou encore la terre (entre autre).
Sans surprise le principe reste donc le même : organisé en période, une petite question va ouvrir une petite explication afin de resituer dans le temps et l’espace un évènement en particulier pour l’enfant. Le rôle éducatif est alors pleinement rempli même si l’enfant ne connaît peut-être pas grand-chose ou rien à quelques sujets.

La mise en page est, comme les autres livres : aérée, colorée, et agrémentée de dessins ou de photos, ce qui en fait un livre agréable pour les enfants.

Cela étant, si je salue la diversité des sujets abordés depuis la préhistoire et la pertinence des questions. Je regrette cependant un petit point. En effet sur quelques questions/réponses je regrette parfois l’absence d’un mot ou deux qui auraient donné plus d’information aux jeunes lecteurs sur un évènement, et ce sans pour autant alourdir le texte. Par exemple, il aurait été bien de préciser que la bataille de Poitiers en 732 a été une tentative d'envahir l'Europe par les musulmans et non juste des "arabes". Idem, pour la révocation de l'édit de Nantes ; il aurait été bien de préciser que l'édit en question s'appelle l'édit de Fontainebleau.
Bref ! Sans lui reprocher d'être trop superficiel dans les explications - être à cheval sur les faits n'est pas l'objectif de ces pages et c'est impossible -, on peut parfois regretter un mot mal choisi, trop vague, alors qu'il était possible d'être plus précis par l'emploi d'un autre terme.
Mais outre cela, je dois avouer qu'il n'y a rien de négatif à dire de plus. Comme je l'ai dit c'est un livre aéré, coloré, embrassant l'histoire de France dans son vaste ensemble en partant de ses plus anciennes racines.

En résumé, c'est un livre intelligent pour les enfants qui suit bien la ligne de conduite de cette collection qui est de faire découvrir le monde, les choses, aux enfants.

Editions Flammarion Jeunesse.

21 avril 2020

"10 contes d'Australie" de Annie Langlois

10 contes d'Australie de Annie Langlois

10 contes d’Australie

Résumé :

Les Aborigènes d'Australie ont transmis oralement l'histoire de leurs origines à leur descendance. Ainsi ont pris vie les récits du Dreaming, "Le Temps du Rêve", qui racontent comment le Grand Esprit Créateur et d'autres êtres surnaturels donnèrent forme au monde... Ces histoires fabuleuses et exotiques sont l'héritage de la plus ancienne culture encore existante.

Mon avis :

Après les 10 contes japonais, le voyage continue en Australie avec ses 10 contes qui s'avèrent d'après-moi plus proches des contes occidentaux malgré le fait qu'ils soient issus de la tradition aborigène. Effectivement, ici et contrairement aux ressentis que j'ai sur les contes japonais (même collection), il n'est pas tant question d'infini, de cosmos, d'humilité, de surnaturel dans un monde humain, on est plutôt sur des animaux anthropomorphismés avec des questions ou des problèmes pas... très spirituels dirons nous. C'est très terre à terre dans le fond. Fidélité, amitié, respect, amour, manichéisme, violence... sont abordés ici. Certes, cela pouvait être aussi le cas des contes japonais mais dans ces derniers il y avait de la magie ou de la bizarrerie en plus, ici il y en a juste un peu et pas à tous les coups.

Pour autant ces contes ne sont pas du tout mauvais, je donne un peu l'impression de taper dessus, mais ils sont réellement bons. En effet, ils sont assez surprenants par quelques scènes pour impressionner ou intéresser le jeune lecteur et le dépaysement est en plus total ! Car la tradition aborigène australienne n'est pas la nôtre et que les animaux ici présents ne sont pas les plus présents sous nos cieux européens. Y a pas à dire ça joue beaucoup sur l'intérêt de ces pages. Par ailleurs, les intrigues mises en avant sont assez originales dans leurs traitements malgré les thèmes communs abordés et le manque de poussière d'étoile. Saluons aussi le lexique en fin de livre qui donne encore plus de découverte.

En conclusion c'était une belle lecture dépaysante et originale par la tradition, et malgré les thèmes communs aux nôtres c'est une lecture que je recommande aux jeunes et même au moins jeunes sans hésiter.

Editions Flammarion Jeunesse.

Posté par Florell à 21:22 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 mars 2020

"Poule coquette" de Magdalena

Poule coquette de Magdalena

Résultat de recherche d'images pour "poule coquette"

Résumé :

Un matin, une poule voit une fleur et s'écrie : « Cotcodi, cotcoda, je ne sais pas ce que c'est, mais je vais l'accrocher à ma queue… ». Très vite, elle fait des jaloux, et la fleur passe d'animal en animal… Mais qui trouvera son utilité ?

Mon avis :

Je vais faire court pour une fois, Poule Coquette, qui est un petit album pour jeune enfant, est décevant. Magdalena aurait pu sûrement faire mieux. Les dessins sont très charmants, visuellement un enfant sera assurément ravi, mais niveau histoire... c'est très - trop - répétitif. Il n'y a plus de surprise réelle après les 3 premières pages, et ceci est très dommage.

Bien sûr un jeune enfant de 3 ans ou 4 ans sera moins regardant que moi et s'en contentera, mais malgré tout ça reste peu divertissant.


Editions Flamamrion Jeunesse.

Posté par Florell à 12:25 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 février 2020

"10 contes du Japon" de Rafe Martin

10 contes du Japon de Rafe Martin

Source: Externe

Résumé :

« Le portail s’ouvrit et, aussitôt, les hommes se changèrent en serpents aux yeux luisants, aux écailles brillantes, à la langue pointée comme un dard. Ils se mirent à se contorsionner et à danser, tournant et virevoltant dans la poussière. »

Le Japon, univers envoûtant des samouraïs, est aussi une île de poésie et de rêve. On y raconte notamment qu’un peintre donna naissance à des chats en les peignant et qu’une jeune fille fut blessée lorsqu’on entailla l’arbre qui porte son nom.
Laissez place à l’imaginaire dans ces contes où la nature et le fantastique ne font qu’un.

Mon avis :

Adulte comme enfant se plairont à lire ces contes exotiques et souvent inquiétants. Foin ! la pasteurisation, la censure, la niaiserie, la vie belle, étrange et cruelle se dessine à chaque page avec ces créatures humaines ou fantastiques.

Comme tous les contes, ces textes sont porteurs de morale : la curiosité peut être « punie », la sagesse ou encore l’empathie récompensées. Cela étant même si les messages sont universels, il faut bien dire que l'état d'esprit de ces pages est tout japonais et que l’auteur américain retranscrit à merveille cet état d’esprit, où le moindre geste envers une plante, un animal, une personne peuvent changer le destin ou l’honneur d’un homme. Ces trames narratives, uniques à chaque conte, invitent comme on s'en doute, le lecteur microcosme à s’immerger dans le macrocosme et à réfléchir à ses actions, son destin, la nature, la vie...

Certes, dit comme ça, il est vrai que ça ne fait guère enfantin comme sujets. Pourtant l'écriture limpide, la simplicité des histoires qui restent merveilleuses donc captivantes pour des adolescents, la mise en scène claire, en font bien avant tout un livre pour jeune adolescent dont la lecture restera, je pense, longtemps dans les mémoires. (Néanmoins il n'est pas interdit à un adulte de se faire plaisir.)


Bref ! Pour un dépaysement total tant sur la forme que dans le fond, je conseille 1000 fois ce livre. Gros coup de coeur pour moi !

Editions Flammarion Jeunesse.

Posté par Florell à 00:07 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 janvier 2020

"Je suis en CP : cahier de calcul" de Anne-Sophie Dreyfus

Je suis en CP : cahier de calcul de Anne Sophie Dreyfus

je suis en cp

Résumé :

Pour apprendre à calculer avec plaisir dans le respect du rythme de chaque enfant.

Basé sur la pédagogie Montessori, ce cahier s’enrichit des récentes découvertes des neurosciences. Prenant appui sur le sens naturel du nombre dès le plus jeune âge, il place l’éveil sensoriel et gestuel au cœur de l’ apprentissage.

Nous vous proposons de découvrir avec votre enfant de nombreuses activités qui l’accompagneront, de façon progressive, vers le calcul :
Situations du quotidien, variées et ludiques, pour découvrir les différentes notions
Activités favorisant le raisonnement et la répétition, pour mieux ancrer l’information à mémoriser.

Avec des pages de bilans et des conseils.

Mon avis :

Les mathématiques quand on est petit quelle galère ! Et les faire apprendre à vos enfants c’est encore pire. Heureusement Anne-Sophie Dreyfus propose ce petit livret à la méthode Montessori pour améliorer et faciliter l’apprentissage des chiffres en CP.

Ce cahier de 48 pages qui fait moins de 5€, réunit en effet ce qu’on peut trouver de meilleur pour les enfants en apprentissage et les intéresser aux mathématiques sans les rebuter. Colorier, observer, écrire, compter, dessiner, relier, barrer, chercher, ce petit livre propose une panoplie d’approche récréative et sérieuse des chiffres, qui va permettre aux enfants de progresser tout en s’amusant jusqu’au chiffre 100. En plus, en plus d'être divisé en unité ou dizaine par double page, des pages bilan et même défi s'ajoutent aux leçons après chaque avancée significative pour favoriser la mémorisation.

On remarquera aussi qu’Anne-Sophie Dreyfus a pensé à tout pour faciliter l’approche des enfants en abordant les difficultés de manière crescendo. Ajoutez à cela de la couleur dans les pages et de la variété dans les sujets/approche, et vous aurez je pense un enfant heureux de faire des maths. (Je ne pensais pas un jour dire cela !)

En conclusion, réunissant les 100 premiers chiffres, les additions et même les signes « inférieur à » et « supérieur à », ce livret d’exercice est un bon compagnon pour les enfants pour progresser tout le long de l’année scolaire.

Editions Flammarion Jeunesse.

23 août 2019

"Le garçon et l'aigle" de Nathalie Beau

Le garçon et l'aigle de Nathalie Beau et illustré par Donatien Mary

Source: Externe

Résumé :

Ilir vit dans les montagnes d’Albanie et aime s'y promener. Un jour, il sauve un aiglon d’un serpent prêt à le mordre, et le prend avec lui, persuadé que ses parents seront fiers. Mais la mère de l’aiglon le supplie de libérer son petit. En échange, elle promet de rendre Ilir aussi fort qu’un aigle. Ilir accepte et grandit sous l’ombre de l’aiglon, toujours là pour veiller sur lui.

Mon avis :

Ce conte qui nous narre l'histoire d'Ilir jeune garçon ne manquant pas de courage et venant d'une famille paysanne et nombreuse, fera découvrir aux enfants un conte inspiré d'Albanie. Agrémenté de dessin stylisés et modernes, au fil des pages le petit lecteur verra ce petit bonhomme compatissant envers la maman aigle et son petit, devenir un puissant seigneur et guerrier ne manquant pas de courage pour protéger les siens.
Agréable à lire, on regrettera juste la rapidité du passage entre la promesse faite à l'aigle et la force du jeune homme qui se développe. Mais c'est un détail.

En résumé, pour les enfants qui apprennent à lire c'est un petit conte rapide et facile à aborder, en plus d'être agréable à regarder. Pour ceux qui ne savent pas lire, visuellement et à entendre c'est agréable aussi.

Editions Flammarion jeunesse.

Posté par Florell à 00:33 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 juillet 2019

"Marie-Antoinette et ses soeurs, tome 2 : premiers bals" de Anne-Marie Desplat-Duc

Marie-Antoinette et ses soeurs, tome 2 : premiers bals de Anne-Marie Desplat-Duc

Source: Externe

Résumé :

Marie-Antoinette est la plus jeune fille de l’impératrice d’Autriche. Avant de devenir reine de France, elle grandit entourée de ses sœurs. Sa vie est faite d’aventures et de liberté.

Les bals et les fêtes se succèdent à la cour de Vienne, ce qui enchante la jeune Marie-Antoinette, qui aime tant danser et monter sur scène. Une fois grande, même si elle est reine, elle réalisera son rêve et deviendra comédienne!

Mon avis :

Comme le dit l’autrice, de Marie-Antoinette on ne connait que son règne en tant que Reine de France femme de Louis XVI. C’est-à-dire, au vu de sa courte vie, pas grand-chose. Heureusement pour les grands (oui aussi) comme pour les enfants surtout, Anne-Marie Desplat-Duc s’engage avec simplicité à réparer cette erreur.
Avec simplicité certes, mais c’est efficace ! En effet, en retraçant à grand trait l'enfance de Marie-Antoinette, les enfants vont en découvrir déjà beaucoup sur son âge tendre, ses frères et ses soeurs, sur la vie à la cour, ainsi que sur les intérêts politiques des enfants. Ce dernier point n’est pas le plus abordé, mais l’autrice en raconte assez pour que ça se devine.


Mais le sujet du livre c’est Marie-Antoinette dans son jeune âge, et que dire ? Que malgré les siècles et toute proportion gardée, que c’est une petite fille très actuelle. Une petite fille moqueuse, jalouse, frivole qui aime les rubans et se mettre en spectacle, qui apprécie ses proches et les animaux. Bien sûr, elle vit à la cour et a donc un code à respecter, par ailleurs ses parents n’ont que peu de temps à lui accorder, mais il n’en demeure pas moins qu’elle reste une petite fille proche de nous qui possède des rêves et des passions.
Au-delà de l’agréable découverte du caractère de Marie-Antoinette et de sa vie à la cour de Viennes, ce qui a été plaisant à découvrir aussi, c’est l’histoire de sa famille. Je parlais plutôt du rôle des enfants dans la politique, mais outre ceci l’autrice a pris soin de les aborder dans le privé, dans leurs peines de cœur, la maladie, leurs joies... Et cette approche a été très appréciable je dois dire, car ça a permis de rendre le livre vivant, loin de la poussière. Anne-Marie Desplat-Duc dépassant ainsi la simple leçon d’histoire, pour faire de ces vies un roman.

Enfin, en plus de l’écriture, il faut aussi que je souligne les illustrations éparpillées dans le livre. Je les ai trouvé pour ma part très belles, très présentes sans être pour autant envahissantes, et ça a rajouté une petite touche sympathique à ce livre déjà grandement sympathique.

En résumé, c’était bien écrit et bien illustré sur une idée originale. Excellent pour cultiver les enfants. Je n’ai qu’une chose à dire, vivement la suite ! (Elle arrivera autour du mois d’octobre 2019, mais hélas je ne l’ai pas choisi dans la sélection – j’ai fait ma nouille – donc je ne vous en parlerai pas. Mais allez-y les yeux fermés.)

Editions Flammarion Jeunesse.