Flûte de Paon / Livre-sse livresque

Livres, mots, poésies ainsi que d'autres petites choses...

13 avril 2019

"Héroïnes & Héros de la mythologie grecque" de F. Rachmuhl et C. Gastaut

Héroïnes & Héros de la mythologie grecque de F. Rachmuhl et C. Gastaut

Source: Externe

Résumé :

Dans la mythologie grecque, des hommes et des femmes extraordinaires se distinguent des autres mortels : ce sont les héros. Parfois aidés par les dieux, ils accomplissent des exploits grâce à leur force, leur bravoure ou leur intelligence.
Jason, Thésée, Hélène, Achille et Atalante font partie de ces figures mythiques. Découvrez le destin de ces cinq personnages hors du commun...

Mon avis :

Des livres sur la mythologie pour les enfants, il en existe beaucoup, et j’en ai lu quelques-uns. Je les ai tous appréciés pour les histoires contées, parfois un peu moins pour les dessins, car des cadavres propres sur un champ de bataille c’est stupide même pour des enfants.
Ici toutefois, point de cela, les dessins sont magnifiques et montrent ce qu'il faut montrer avec un trait délicat. Donc autant vous dire d’emblée, que les enfants ont de quoi apprécier visuellement ce livre. (Je suis amoureuse des dessins !)


Mais la belle surprise ne s’arrête pas là !
En effet, après une petite introduction qui replace les dieux, les héros, les mortels, dans la mythologie grecque, les histoires choisies méritent elles aussi les applaudissements du lecteur. Certes, on retrouve l’éternel Jason ou Achille dans ces pages, mais
il y a tout de même un côté original et paritaire avec l’histoire d’Atalante (la seule femme à bord de l’Argo !) et l’histoire d’Hélène de Troie. Bien sûr, Hélène n’est pas méconnue, mais habituellement cette dernière n’est abordée que par la guerre de Troie et rarement comme le personnage principal, ici ce n'est pas le cas. Hélène est le personnage d'une histoire bien à elle.

Enfin, l’autre atout de toutes les histoires, c’est qu’elles abordent à grands traits la vie entière des personnages et ne se contentent pas de décrire qu’un seul exploit. Ce qui manque parfois dans les livres sur la mythologie pour les enfants, où les auteurs peuvent s'attarder seulement sur un évènement principal.

Cependant, j'ai un petit bémol à reprocher à ce magnifique livre : l’écriture. Je trouve que c’est froid comme une leçon et que ça ne fait pas assez histoire. Je n'ai pas trouvé le côté conte/histoire pour enfant. Cela ne doit cependant pas rebuter à l'offrir, il y a bien assez d'atout pour passer outre cela.

En résumé, je vous laisse admirer avec ces quelques photos l'intérêt du livre. Ça vaut tous les discours. ^^

Editions Flammarion Jeunesse.

 

Héroïnes & Héros de la mythologie grecque

livre enfants mythologie grecque

mythologie grecque


03 mars 2019

"Les métamorphoses" d'Ovide

Les métamorphoses d'Ovide

ovide

Résumé :

Légende dorée, légende des siècles, bible ou génie du paganisme, voici une œuvre qui, en douze mille vers, conte deux mille cent trente et une histoires de métamorphoses ; elles remontent, pour beaucoup, à l'origine du monde. Ovide, dans ces poèmes épiques et didactiques, nous a donné, des origines à Jules César, un des grands textes sur la genèse de l'humanité. La variété des styles, de l'horreur et du fantastique à l'élégie amoureuse, enchante le lecteur autant que Les Mille et Une Nuits. La grandeur de la Rome impériale, de l'Empire d'Occident s'y reflète. Les Métamorphoses sont l'une des sources principales de la littérature et des arts occidentaux. Comme les fontaines de Rome d'où l'eau ne cesse de jaillir, Les Métamorphoses sont à la fois un monument, et une source de la culture européenne.

Mon avis :

"Eh bien, tiens-toi en joie, enivre-toi et vis le jour présent, le seul qui soit à toi.
Inscris le reste au compte du destin."

Euripide pièce Alceste.

Les métamorphoses d’Ovide, c’est une succession de chant où se côtoie les dieux, les nymphes, les héros et les humains.
Les métamorphoses d’Ovide, c’est une histoire de bruit et de fureur, d’amour et de désolation, où la mythologie défile sous la plume d’Ovide et de son traducteur Olivier Sers.

Dit comme ça, ça vend du rêve, pourtant je dois dire que ma lecture a été en dent de scie et parfois assez laborieuse, notamment à cause du style que j’ai trouvé assez soporifique surtout quand les passages me parlaient peu ou m’étaient assez abscons. Outre ceci, j’ai aussi trouvé assez compliqué de lire ces chants qui regroupent différentes histoires, faut dire que ça compliqué la compréhension déjà pas rendue aisée par le style.

Finalement, je me rends compte que j’ai préféré lire les passages qui me contaient déjà des histoires qui ne m’étaient pas inconnues (heureusement il y en avait quand même pas mal), même si cette version pouvait parfois différer de la version que je connaissais ou la compléter comme celle de Médée.

Cependant je précise, que j’ai aussi apprécié découvrir celles que je ne connaissais pas, comme celle de Phaéton fils d’Hélios, dont l’histoire tragique plongea la terre une journée dans les ténèbres (ou presque), ou encore celle de Byblis, l’amoureuse qui se transforma de chagrin en source.

Toutefois et malgré la difficulté que j’ai éprouvé à certain moment en le lisant, je le relirai sans doute plus tard, mais pas avant d’avoir fini ma grande collection sur la mythologie dont Ovide est une des sources. Ainsi, j’espère que je m’y retrouverais plus facilement, car vraiment le fait de ne pas reconnaître toutes les histoires m'a perturbée.
J’ai adoré Sophocle, j’ai adoré Euripide, j'adore ma collection sur la mythologie, il n’y a pas de raison que je reste sourde aux chants d’Ovide et des Dieux millénaires. Terriblement divins, mais aussi terriblement humains.

Merci aux Éditions Les belles lettres et Babelio.

 

Source: Externe
Byblis 1884 de William-Adolphe Bouguereau.