Flûte de Paon / Livre-sse livresque

Livres, mots, poésies ainsi que d'autres petites choses...

23 juillet 2016

"La guerre du chômage" de Marc Weissberg

La guerre du chômage de Marc Weissberg

Source: Externe

Résumé :

Les pays d’Europe occidentale ont mis des siècles à établir un système économique permettant d’assurer leur développement tout en garantissant le bien-être de leurs populations grâce à l’établissement du système de sécurité sociale le plus avancé au monde.
Mais la condition essentielle à cela est une situation proche du plein-emploi.
Le chômage est la gangrène des pays européens.
Depuis 40 ans, la situation de l’emploi ne fait que se dégrader, sans qu’aucune solution ne soit trouvée par les gouvernements successifs.
Le système n’a d’autres solutions que de s’endetter pour financer ses obligations envers ses populations; mais l’endettement ne peut pas être éternel, des solutions économiques devront être trouvées !
C’est une véritable « guerre du chômage » qui devra être menée, entraînant certaines remises en cause fondamentales.
Cet essai choc et polémique propose sept groupes de mesures directement applicables pour vaincre le chômage et assurer la pérennité du modèle social européen.

L’auteur

Après des études en Sciences Politiques et en Gestion d’Entreprises, Marc Weissberg a occupé diverses positions de direction au sein de grands groupes industriels, à Paris, Frankfurt et New-York, principalement dans le cadre de leur développement international. En 1998 il crée la Banque d’Affaires WCI en Israël et assiste nombre de sociétés dans leur développement. Il intervient aussi directement dans la gestion de groupes en restructuration.
Présent dans la presse au travers d’analyses économiques et financières, Marc Weissberg est régulièrement invité à donner des conférences sur des thèmes touchant au développement économique.

Mon avis :

Je ne suis pas experte en économie et j’avoue que j’aimerais voir la fin de l’Union Européenne devenue dictatoriale, dangereuse, envahissante sur des sujets qui ne devraient pas la concerner, trop libérale et souvent à côté de la plaque. Bref. J’avoue je suis devenue anti-européenne et j’aimerai bien que la France prenne ses distances avec et surtout dans certain domaine, mais malgré cela j’ai lu ce livre.

Et même si je ne suis pas experte et ne pense pas avoir tout bien saisi, j’ai trouvé que pour ce que j’avais compris qu’il y avait de bonnes et moins bonnes idées pour ces dernières l’investissement dans le nucléaire par exemple, personnellement je pense qu’il vaut mieux se pencher sur les énergies propres. Bref.
Dans ces idées certaines sont donc nouvelles et d’autres le sont un peu moins car d’autres personnes les soutiennent, comme par exemple développer les industries de pointe et augmenter les moyens des universités et développer les alentours afin de garder les cerveaux qui feront l’avenir, c’est d’ailleurs mieux de les garder que d’en faire venir, c’est aussi plus logique. Mais là n’est pas le sujet.

Cela étant et malgré le détail des actions proposées par l’auteur, je serai bien en peine de savoir si ses idées sont possibles, si l’auteur a su prendre en compte tous les paramètres pour l’application de ces dernières. Bien que là-dessus j’ai quand même des doutes car par exemple réduire le chômage à 12 mois maximum ne m’a pas semblée très judicieux ; en effet les régions, les départements, les villes n’ont pas toutes le même  niveau de développement et de plus trouver un travail qui permet de vivre au moins un peu ce n’est pas facile, les contrats actuels étant surtout des contrats minables de quelques heures par mois surtout dans les coins reculés.

Mais outre ces et mes points faibles, ce livre est quand même intéressant à lire car même si on n’est pas expert on comprend et découvre certaines choses, même si je note encore des clichés comme par exemple : chômage = nationalisme (personnellement je pense qu’il y a d’autres choses plus importantes qui explique cela) ; en plus d’avoir des rappels sur les points faibles de l’Union Européenne comme la concurrence entre pays membres, les différences d’investissements, ou encore sa trop grande envie à s’élargir au mépris d’une stabilité.

En conclusion ce livre est un peu difficile à lire quand on ne s’y connaît pas trop, mais il est malgré tout compréhensible et visiblement assez sérieux. Voilà pourquoi il est à lire si vous vous intéressez au sujet avec un minimum de connaissance ou si vous faites des études en économie ou politique, dans le cas contraire je ne vois pas pourquoi vous lirez ça mais bon vous pouvez toujours me surprendre.^^

Merci aux édition La boîte à Pandore.

Posté par Florell à 07:03 - Documentaire / Essai - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,