Flûte de Paon / Livre-sse livresque

Livres, mots, poésies ainsi que d'autres petites choses...

10 mai 2016

"Le petit bonhomme de pain d'épice" de Anne Royer

Le petit bonhomme de pain d'épice de Anne Royer

Source: Externe

Résumé :

Dans une petite maison vit une vieille dame. Un jour, elle cuisine un bonhomme de pain d épice, qui, lorsqu 'elle ouvre son four, devient vivant et s' enfuit. Vont ainsi se lancer à sa poursuite la vieille dame, son mari, un chat, un cheval, deux enfants, une vache. Heureusement, un renard vient en aide au petit bonhomme de pain d' épice. Mais le renard n' aurait-il pas autre chose en tête ?

Mon avis :

Mamie fait un gâteau et il reste un peu de pâte. Pour finir sa pâte, voilà qu'elle confectionne un p'tit biscuit de pain d'épice qui va mystérieusement prendre vie.
Le voilà qui part de la maison et fuit à travers la campagne afin d'échapper à quelques estomacs gourmands.
Plus il court, plus la liste des poursuivants s'allonge ; et plus on défile dans ces pages colorées et toutes mignonnes de dessin, même s'il est regrettable d'avoir cette sensation de tourner en rond avec les dialogues.
Mais hélas. Hélas pour notre p'tit bonhomme, après une course poursuite intense un rusé renard aura raison de lui...
Cessant ainsi, pour les enfants qui savent écouter et regarder l'histoire la plongée dans ce monde merveilleusement dessiné.


Merci à Babelio et aux éditions Lito.

Posté par Florell à 21:53 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 novembre 2015

Les docs du CP : "Les châteaux forts" & "Les loups" de Magdalena et R. Barbanègre

Les docs du CP : "Les châteaux forts" & "Les loups" de Magdalena et R. Barbanègre

doc1

Résumé :

Les loups : Une histoire pour découvrir les loups, avec une explication des notions, des exercices pour mieux comprendre le texte et soutenir la lecture, et trois doubles pages documentaires en fin d'ouvrage.
Les châteaux forts : Une histoire pour découvrir les châteaux forts, avec une explication des notions, des exercices pour mieux comprendre le texte et soutenir la lecture, et trois doubles pages documentaires en fin d'ouvrage.

Mon avis :

Avec ces deux petites livres les enfants vont découvrir le plaisir d'apprendre. Réunissant images, texte court, mémo, et même des petits jeux sur la fin, ces livres ludo-éducatifs sont les compagnons idéaux des enfants qui commencent à bien découvrir le monde et à s'ouvrir à des sujets plus ou moins nouveaux.

Traités de manière simple et sous forme d'histoire - ce qui rend abstrait le principe de documentaire - et même si ça ne remplace pas les cours dispensés à l'école, j'ai adoré et recommande ces petits livres souples qui disent l'essentiel avec les mots justes sur les sujets qu'ils abordent. Ici les loups (j'ai d'ailleurs découvert moi-même un truc ! Saviez-vous que seul le couple alpha pouvait avoir des louveteaux ? Moi non) et les châteaux forts, mais aussi sur d'autres sujets car j'ai vu qu'il y avait des livres sur les dinosaures et les indiens.

Bref. Vous l'aurez compris se sont des livres ludo-éducatifs bien fait et facile d'accès, qui méritent largement leur place à la maison comme à l'école.

Merci aux éditions Flammarion Jeunesse.

Posté par Florell à 09:58 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 octobre 2015

"Une peur bleue" & "Drôles d'idées" de Erwin Morser

"Une peur bleue" & "Drôles d'idées" les aventures de Marius le chat de Erwin Morser

marius le chat une peur bleue

 Résumé :

Le héros de la nouvelle série qui porte son nom, Marius, est un chat très sympathique qui habite dans une maison à la campagne. Ingénieux, curieux, malicieux, ouvert aux autres, Marius vit de petites aventures (ou mésaventures) qui s’achèvent souvent sur une chute aussi amusante qu’inattendue. Il est entouré de beaucoup d’amis animaux – blaireau, hérisson, ours, hibou, etc. – avec lesquels il partage ce quotidien plein d’entrain. Avec Marius le Chat malin, la vie est pleine de surprises et les aventures finissent toujours dans un éclat de rire !

Mon avis :

Ici on suit les aventures de Marius le Chat. Un chat roux aux idées farfelues et étonnantes. Avec ces amis, nous allons le suivre dans ses aventures quotidiennes et peu banales ou l’imprévu, la surprise, l’ingéniosité, le danger parfois, tiennent une place prépondérante.

Ce livre est avant tout fait pour les enfants qui commencent à lire, le vocabulaire est simple et l’histoire peu longue, idéale donc pour les débutants qui s’initient à la lecture sans pour autant les dégoûter.
En plus de cela, ces livres sont accompagnés de dessins simples et mignons qui en plus de me rappeler légèrement certains livres sur lesquels j’ai appris à lire, permet aussi aux enfants de mélanger à la lecture le plaisir de regarder des images, montrant ainsi qu’un livre n’est pas fait que d’écriture et peut être divertissant.

A côté de cela j’ai juste à dire qu’avec sa voiture baignoire, son hamac à la cime des arbres, tous ses amis, les aventures de ce chat raviront tous les enfants qui apprennent à lire en les faisant évoluer dans un monde familier et simple comme les bambins l'imaginent souvent.

Bref ! C’est ce sont des nouvelles petites histoires faites d’amis et d’aventures qui commencent et qui va falloir suivre de près.

 

Merci aux éditions Casterman jeunesse.

Posté par Florell à 23:41 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 septembre 2015

"Grrr Grrr : imite nos bruits" de Sébastion Braun

"Grrr Grrr : imite nos bruits" de Sébastion Braun

Source: Externe

Résumé :

L'enfant apprend le nom et le bruit des animaux sauvages. Avec des volets à soulever.

Mon avis :

Grrr Grrr est un petit livre que les petits enfants vont adorer. Je l'ai essayé avec ma nièce d'un an et demi, et ça a été un succès !

Coloré, avec des dessins tous mignons, en carton solide (idéal pour résister aux enfants croisés avec Terminator), et avec une cachette par page où dedans se cache un animal et une petite description qui imite le bruit de ces derniers et que les enfants sont invités à reproduire (les adultes avec), ce livre est un petit bijou pour amuser les enfants, les éveiller, et leur faire découvrir le monde. Et plus particulièrement celui des animaux sauvages.

Pour ma part, en plus de passer un moment d'intimité avec ma nièce, j'ai aussi adoré ce livre car c'est typiquement le genre de livre qui peut être que bénéfique pour le développement de l'enfant, - et leur ouvrir le monde des livres.

En résumé, vous l'aurez compris je conseille ce livre pour un début d'éducation réussi. :)

 

Merci aux éditions Flammarion jeunesse.

20 avril 2015

"Le père castor raconte ses contes du printemps" de Collectif

"Le père castor raconte ses contes du printemps" de Collectif

père castor contes

Résumé :

Sept contes sur le thème de printemps, des œufs de Pâques, du jardinage et de la nature :

Le premier oeuf de Pâques
La petite poule rouge
Le loup ne sait pas compter
Le jardin de Clara
A pas de loup
L'envol
Espèce de Cucurbitacée !

Mon avis :

Je ne dirais pas que toutes les histoires se valent, L’envol est par exemple celle qui m’a le moins plu de par sa manière d’être racontée, et d’autres comme Le premier œuf de Pâques ou encore La petite poule rouge m’ont parue trop répétitives, néanmoins ces derniers contes comme les autres sont tout mignons et plein de fantaisie. Agréable à découvrir ou redécouvrir.
De plus ayant parfois une portée moralisatrice, un côté ludique et première découverte, on peut dire que ce livre se révèle assez complet au final pour éveiller les enfants. Leur esprit bien sûr, mais aussi leur côté son avec Espèce de cucurbitacée ! et image. J’avoue avoir été fan, malgré mon grand âge, des illustrations ; pétillantes, enfantines ou plus achevées. C’était plein de vie ! Du bonbon pour les yeux.^^

En bref, je pense que c’est avec plaisir qu’en ce printemps 2015 les enfants butineront dans ce livre des histoires chaudes et colorées, et qu’ils papillonneront d’un dessin à un autre.

Je remercie pour ce partenariat Babelio et les éditons Flammarion. (Je vous conseille de cliquer sur le lien et de regarder leur collection jeunesse qui a l'air juste super ! Complète et varier.)

 


30 décembre 2014

"Max et Bouzouki : gags et glissades" de Falzar & David Evrard

"Max et Bouzouki : gags et glissades" de Falzar & David Evrard

max et bouzouki bd

Résumé :

Faites découvrir à votre enfant le quotidien drôle et pétillant de Max et Bouzouki. Au fil de 32 pages de gags courts et faciles à lire, offrez à votre enfant le plaisir de rire et de rêver aux aventures de deux amis complices et inséparables : Max, le petit garçon, et Bouzouki, son gros chien trognon. En lisant ces gags, votre enfant traversera les quatre saisons au rythme d'une année scolaire bien amusante. Il partagera la rentrée des classes, les disputes, les blagues, la fête de Noël, les bêtises, la fête de l'école, les promenades au bois... Présents depuis de nombreuses années dans les périodiques scolaires, pour le bonheur =de milliers d'enfants et la plus grande satisfaction de leurs instituteurs, Max et Bouzouki débarquent en librairie dans une bande dessinée drôlement éducative.

Mon avis :

Cette BD plus récente rappelle une BD plus ancienne qui est Boule et Bill. C’est le même genre d’humour, c’est simple, pas vulgaire et pour enfant. Donc autant dire que j’ai plutôt bien apprécié, même si je préfère du haut de mes presque 30 ans Boule et Bill.

Comme vous l’avez donc probablement deviné, dans cet album on suit l’histoire d’un petit garçon et de son gros chien, à travers des histoires simples et sans prise de tête. Les gags sont assez réalistes avec parfois des chutes assez drôles, comme par exemple celle chez le vétérinaire, et l’album est agréable à regarder.

Maintenant ce que je reproche à cette BD -et toujours du haut de mes presque 30 ans-, c’est que ce n’est pas très novateur dans le scénario, un enfant et un chien c’est du déjà-vu, d’ailleurs certaines planches m’ont rappelé d’autres BD dont Boule et Bill. Mais en même temps, comme elle est destinée aux jeunes enfants, je ne pense pas que ça soit finalement un problème car pour eux ça sera assez nouveau, dans le scénario comme dans l’esprit.

Au final, et si j’oublie mon âge, je pense que cette BD pourra plaire à des enfants, et même à certains adultes qui ont envie de s’oublier ou simplement de se faire plaisir. De plus pour mettre les enfants à la lecture je pense qu’une BD de ce genre (ou les petits livres) c’est très bien, donc aux parents de tenter !

Par contre, dernier point avant de finir, je ne pense pas que l’espèce d’atelier cuisine soit nécessaire à la fin, mais bon… pourquoi pas me dira-t-on ?

 

Je remercie Babelio et Les éditions Kennes pour cette découverte, que je vais faire découvrir à mon tour à des enfants.

Posté par Florell à 11:53 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 novembre 2014

"L'enfant qui était monté au sommet d'un arbre" de Mimei Ogawa

"L'enfant qui était monté au sommet d'un arbre" de Mimei Ogawa. 

mimei ogawa

Résumé :

Les deux contes choisis rassemblés ici, L'enfant qui était monté au sommet d'un arbre et Le tonnerre qui gronde au loin, permettront au lecteur de se familiariser avec Ogawa Mimei, 1882-1961, surnommé le Hans Christian Andersen par ses contemporains. Des contes devenus classiques, empreints de poésie et de mystères, écrits dans une langue délicate.

Mon avis :

Je sais que je n'ai plus l'âge de lire les contes pour enfant, moi qui d'ailleurs n'en ai jamais lu excepté une fois des contes polonais, mais quand j'ai vu que c'étaient des contes japonais j'avoue que je n'ai pas pu résister. Et aucun regret ! C'est un plaisir à lire et aussi à regarder. C'est doux et triste à la fois. Tendre, émouvant, mystérieux et simple en même temps.

Les deux histoires changent de ce qu'on a l'habitude de voir, ici pas de monstre et de méchanceté gratuite qui font grandir les enfants plus vite, néanmoins même si les grandes aventures sont absentes de ce livre, l'aventure de la vie n'en est pas moins présente ici. Un petit garçon orphelin qui regarde les étoiles tous les soirs, un autre qui regarde les légumes du jardin pousser, par leur émerveillement, leur monologue et leurs questions ces contes sont la vie.

Possédant une sensibilité universelle, où la poésie, les songes apaisent les blessures, et le mystère donne les plus belles fins et laisse à la misère son malheur, je conseille sincèrement ce livre pour les petits, car après tout la lecture c'est aussi pour les enfants.

 

27 juin 2014

"Lapingouin: Les chocozoeufs de Pâques"

"Lapingouin: Les chocozoeufs de Pâques"

 

les chocozoeufs de paques

Résumé :

Moitié lapin, moitié pingouin, Lapingouin vit à Méli-méloin, un monde imaginaire où la nature hybride du héros et de ses amis évoque la richesse de la transmission et de la mixité, un monde où il fait bon être unique et différent... Rassurantes sans être infantilisantes, les illustrations sont aussi douces qu’elles sont attachantes. Parce que l’enfant est particulièrement sensible à la musicalité de la langue et parce qu’il possède un don pour l’inventivité avec le langage, jeux de rimes et néologismes ponctuent la lecture comme une drôle d’évidence et participent à la création de la “langue lapingouin”.

Mon avis :

Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce livre étant donné qu’il est tout petit et se lit en 5 minutes. Cela dit, j’ai bien deux ou trois trucs à dire, rassurez-vous !

Tout d'abord, je veux m'arrêter sur les dessins qui sont justes magnifiques ! Sans mentir, c’est du bonbon pour les yeux ! C’est pastel, c’est sucré, c’est simple, c’est doux, c'est mignon, c’est onirique par cet effet vaporeux qui entoure les dessins. Bref, c'est juste trop beau !

Ensuite, l’autre point mi-positif de ce livre dont je voudrais vous parler, c’est qu'il est très imaginatif. Les dessins, les noms sont très amusants, et l’histoire est toute mimi par sa petite note gourmande et enfantine. Mais néanmoins dans ce point-là, il y a un petit problème, d'où le mi-positif.^^

En effet, autant j’ai trouvé les noms inventés assez amusants, mais autant des fois je n'ai pas compris l'utilité de quelques-uns de ces mots. Enfin ce que je veux dire c’est que je ne comprends pas l’utilité de les avoir inventés, comme c’est le cas avec « endodoillés », « jardoins », « sac-à-doin » ou encore « poussoin ». Selon-moi il ne rajoute rien à l'histoire.

Alors, je ne dis pas que c’est nul d’avoir fait ça, moi aussi parfois je m’amuse à déformer les mots ou en inventer, mais malgré tout, ces mots-là ne sont à mon avis pas supers, outre le fait qu'ils ne rajoutent rien à l'histoire, ils peuvent aussi, je pense, créer des difficultés de compréhension aux petits. Et c’est là le seul point négatif de ce livre pour moi, car à part ça il est génial ! Je recommande.

Je remercie Myboox et HC éditions pour cette découverte.

 

Posté par Florell à 16:17 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 mars 2014

"Les lutins urbains tome 1 : L'attaque du Pizz' Raptor" de Renaud Marhic

"Les lutins urbains tome 1 : L'attaque du Pizz' Raptor" de Renaud Marhic

les lutains urbains

Résumé :

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries… Quel est donc cet inconnu qui s’en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l’argent ? Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n’est pas un lutin, ça y ressemble bien… Mais voilà le coupable arrêté : c’était un simple SDF. Affaire réglée. Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz’ Raptor va le mener jusqu’à l’Université d’Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie...

Mon avis :

J’ai deux nouvelles à faire, une bonne et une mauvaise. La bonne, on a retrouvé le voleur des pizzas, la mauvaise on n’a toujours pas retrouvé le voleur de LA chaussette, qui a inventé le syndrome de la chaussette unique. Mais bon laissons tomber les chaussettes et revenons-en à nos moutons.
Alors que dire de ce bouquin ? Tout d’abord qu’il est un petit livre pour enfant agréable pour ceux qui viennent d’apprendre à lire, et même plus. Ensuite qu’il est original de par son mélange entre l’onirisme, le magique et le monde réel.
Et encore ensuite, et bien que je n’ai pas rigolé aux éclats et trouvé l’humour simple (sans doute à cause de mon âge), il n’en reste pas moins d’un niveau humoristique enfantin, ce n’est pas du tout vulgaire mais c’est simple et de leur niveau, ils comprendront je pense le jeu des mots.

Niveau action là par contre j’ai été plus agréablement surprise, alors certes la base est nouvelle en plus d’être bizarre -donc même sans autre chose ça surprend-, mais ce qui est avant tout étrange c’est la manière dont les gens réagissent. Ils imposent le silence à ce pauvre policier Gustave Flicman, qui lui de son côté veut à tout prix découvrir le fin mot de l’histoire et réparer une erreur judiciaire faite volontairement en plus ! Et de là donc, l'histoire commence... Et ce pauvre Flicman va vivre tout un tas d’évènement étrange et découvrir un monde qu’il n’imaginait même pas. Je ne vous en dirai cependant pas plus, sauf que la scène qui m’a beaucoup plu se trouve à la fin quand "le troll qui pue", charge quelqu’un avec son nouveau "camarade". (Désolée d'être si évasive mais c'est fait exprès.) J’ai vraiment beaucoup apprécié cette scène, à imaginer c’était juste grandiose !

Enfin bref ! Tout ça pour dire que c’est un livre agréable à lire, et que je l’achèterai sûrement quand j’aurai un cadeau à faire pour des enfants, parce que voilà ça leur fera marcher l’imagination et donnera du plaisir

Je remercie en passant l’auteur pour son prêt, et voici sa page FB pour plus d’info.

 

01 décembre 2013

"Issun Bôshi : l'enfant qui n'était pas plus haut qu'un pouce" de Icinori

"Issun Bôshi : l'enfant qui n'était pas plus haut qu'un pouce" de Icinori

issun boshi

Résumé :

Un vieux couple a enfin un enfant mais il est minuscule, pas plus grand qu'un pouce. Le garçon décide un jour de partir à l'aventure, avec une aiguille à coudre comme épée et un bol à soupe comme bateau ! Conte traditionnel japonais superbement revisité.

Mon avis :

La première chose que l’on remarque quand on reçoit ce livre, c’est qu’il est très… flashy. Bon pas au point de vous faire saigner des yeux, mais je crois qu’on peut aisément se guider dans le noir avec, et c’est là peut-être le seul point un peu négatif de ce bouquin. C’est vrai que c’est un livre pour enfant et que par conséquent c’est normal qu’il soit coloré, mais un peu plus sobre aurait sûrement donné plus de beauté à ce conte asiatique qu’est Issun Bôshi : l’enfant qui n’était pas plus haut qu’un pouce. Mais passons.

En ce qui concerne le conte par contre je n’ai rien à dire de particulier. J’ai vu ailleurs sur Internet qu’on le compare à celui de Tom Pouce, mais ne connaissant pas l’histoire de Tom Pouce je m’abstiendrai de le faire, cela étant j’avoue que le récit est mignon pour un enfant.

Car Issun Bôshi c’est l’histoire d’un tout petit petit petit garçon, qui armé d’une aiguille va partir à l’aventure. Sur son chemin qui sera long pour un si petit bonhomme, Issun Bôshi  va traverser des rivières et des forêts, découvrir la ville, rencontrer un ogre, puis une jeune fille. Bien sûr il devra affronter un danger bien plus grand que lui, - paraît que ça se fait toujours dans les contes -, mais notre héros étant plein de ressources saura faire face à ce dernier avec intelligence et dextérité ; comment fera-t-il ? Ça par contre je ne dirai rien. Mais sachez qu’il a toutes les qualités du héros, courageux, adroit, fidèle qui fait rêver les enfants. Paraît même que ça fidélité n’a toujours pas mis de point final à cette histoire… Mais ça c'est une autre histoire.

Enfin bref, c’est un charmant petit bonhomme et conte traditionnel japonais qui fera rêver les tous petits.

Je remercie en passant les éditions Actes Sud Junior et Babelio pour ce partenariat.

 

 « Que vous aimiez Honoré de Balzac. ou Nicholas Sparks.,Paul Claudel. ou les romans fantastiques., Babelio vous invite toute l’année à découvrir des critiques de livres. et à dénicher les meilleurs livres. »

Posté par Florell à 12:03 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,