Flûte de Paon / Livre-sse livresque

Livres, mots, poésies ainsi que d'autres petites choses...

19 octobre 2020

"L'école de la rue qui monte : ce week-end, c'est lapin !" de Hubert Ben Kemoun & Sess

L'école de la rue qui monte : ce week-end, c'est lapin ! de Hubert Ben Kemoun & Sess

Ce week-end, c'est lapin !

Résumé :

« – Colin, tu te rappelles que c’est toi qui prends Kiki d’amour ce week-end ?
– Bien sûr, je m’en souviens, Maîtresse.
– J’espère que tu nous rapporteras un très chouette reportage photo.
Et voilà, elle l’a dit. Exactement ce que je craignais ! »

À l’École de la rue qui monte, la mascotte, c’est Kiki d’amour ! Colin réussira-t-il à offrir au lapin un week-end inoubliable ?

Mon avis :

L’école de la rue qui monte est une courte aventure qui nous raconte l’histoire de Colin qui doit garder le lapin de la classe pendant le week-end. Ce dernier doit en outre, raconter dans un album ce qu’il a fait avec.
Forcément comme tout enfant, il veut faire mieux que les autres élèves de la classe, sauf que n’ayant pas trop d’idée – ni trop de moyen – notre petit Colin stresse un peu. Jusqu’à ce que…

Soyons honnêtes, ce livre ne deviendra pas un classique de la littérature jeunesse. Nous sommes en effet loin des Contes de la rue Broca. Pour autant, il est fort possible que les enfants apprécient beaucoup ce petit livre dessiné et simple à lire. D’une part parce que le petit héros du livre, est à l’image des enfants d’aujourd’hui qui peuvent être inquiets de mal faire ou encore inquiets face à la concurrence car ils ne sont pas la star de l’école et connaissent leurs limites. Et d’autre part, parce que Colin est un personnage banal qui fonctionne comme les enfants et se fait quelques réflexions typiques du jeune âge, comme par exemple sur le nom de l’école. Montrant de fait qu’il fonctionne comme beaucoup d’enfants réels, et ne cache par conséquent rien d’extraordinaire.
Bref ! Cette petite histoire raconte un petit bout d’enfant bien actuel, et il est fort à parier que beaucoup d’enfants se retrouveront dedans si jamais ils ont se réflexe de s’identifier au personnage qui n’est pas la star de l’école. (A défaut de pouvoir rêver avec des sorcières et autres pouvoirs magiques, ils pourront toujours s’apaiser grâce à Colin.)

En conclusion c’est un petit livre parfait pour les jeunes enfants dans l’apprentissage de la lecture. Ces pages mélangent à parts égales dessin et texte, et convient bien pour la tranche d’âge qu’il vise : les 6-8 ans. J’essayerai de m’en souvenir si jamais j’enseigne un jour aux petites classes.

Editions Flammarion Jeunesse.

Posté par Florell à 11:59 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 février 2020

"10 contes du Japon" de Rafe Martin

10 contes du Japon de Rafe Martin

Source: Externe

Résumé :

« Le portail s’ouvrit et, aussitôt, les hommes se changèrent en serpents aux yeux luisants, aux écailles brillantes, à la langue pointée comme un dard. Ils se mirent à se contorsionner et à danser, tournant et virevoltant dans la poussière. »

Le Japon, univers envoûtant des samouraïs, est aussi une île de poésie et de rêve. On y raconte notamment qu’un peintre donna naissance à des chats en les peignant et qu’une jeune fille fut blessée lorsqu’on entailla l’arbre qui porte son nom.
Laissez place à l’imaginaire dans ces contes où la nature et le fantastique ne font qu’un.

Mon avis :

Adulte comme enfant se plairont à lire ces contes exotiques et souvent inquiétants. Foin ! la pasteurisation, la censure, la niaiserie, la vie belle, étrange et cruelle se dessine à chaque page avec ces créatures humaines ou fantastiques.

Comme tous les contes, ces textes sont porteurs de morale : la curiosité peut être « punie », la sagesse ou encore l’empathie récompensées. Cela étant même si les messages sont universels, il faut bien dire que l'état d'esprit de ces pages est tout japonais et que l’auteur américain retranscrit à merveille cet état d’esprit, où le moindre geste envers une plante, un animal, une personne peuvent changer le destin ou l’honneur d’un homme. Ces trames narratives, uniques à chaque conte, invitent comme on s'en doute, le lecteur microcosme à s’immerger dans le macrocosme et à réfléchir à ses actions, son destin, la nature, la vie...

Certes, dit comme ça, il est vrai que ça ne fait guère enfantin comme sujets. Pourtant l'écriture limpide, la simplicité des histoires qui restent merveilleuses donc captivantes pour des adolescents, la mise en scène claire, en font bien avant tout un livre pour jeune adolescent dont la lecture restera, je pense, longtemps dans les mémoires. (Néanmoins il n'est pas interdit à un adulte de se faire plaisir.)


Bref ! Pour un dépaysement total tant sur la forme que dans le fond, je conseille 1000 fois ce livre. Gros coup de coeur pour moi !

Editions Flammarion Jeunesse.

Posté par Florell à 00:07 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 novembre 2019

"Gaspard de Paris : le monstre des toits" de Paul Thiès & Benjamin Strickler

Gaspard de Paris : le monstre des toits de Paul Thiès & Benjamin Strickler

Source: Externe

Résumé :

« Je m'appelle Gaspard. J'habite la Butte Montmartre. Un jour, je deviendrai un grand écrivain. En attendant, je suis apprenti ramoneur, je me balade sur les toits de Paris, et je vis des aventures passionnantes. »

Une nuit, sur le toit d'une très vieille église, Gaspard se retrouve face à une gargouille vivante aux crocs pointus... Et si c'était le début d'une improbable amitié ?

Mon avis :

Gaspard petit orphelin ramoneur qui habite chez le père Socrate à Paris, se fait un soir de labeur une amie peu commune : une gargouille. Une adorable petite gargouille au caractère sympathique et féroce.
Ensemble et avec le petit mitron Dieudonné ami de Gaspard et orphelin aussi, ils vont tenter de voir clair dans une affaire louche de brigands qui cherchent à racheter des commerces, et n’hésitent pas pour cela à employer quelques violences. Le danger ne sera jamais très loin pour notre groupe d’ami...

Cette histoire lugubre, n’empêche cependant pas notre gargouille favorite de jouer quelques tours à son jeune ami Gaspard qui vont lui chavirer le cœur… Gaspard va alors découvrir que les princesses n’existent pas que dans les livres qu’il dévore, et que rien n’interdit à notre jeune ami de rêver…
Et parce que notre personnage rêve et possède une histoire peu drôle, on rêve nous aussi pour lui, parce qu’il faut bien avouer que Gaspard est attachant. Lui et les autres aussi, surtout la Gargouille.

Pour mon petit avis, je dirais que cette lecture possède plusieurs atouts, en fait je dirais plutôt qu’elle ne possède aucun défaut. En effet, ce petit livre de quelques 140 pages et illustré avec quelques beaux dessins, à tout pour plaire à un jeune lecteur, étant donné que ce dernier va découvrir dans ce vieux Paris une vie dangereuse et peu frivole, où l’amitié, la culture, le courage, sont les bases de la réussite. Ajoutez à cela un peu de magie et une gargouille adorable, et vous obtenez une lecture savoureuse et addictive. Ce qui est parfait pour avoir envie de découvrir la suite des aventures de Gaspard.

Vous l'aurez compris, que l’aventure continue ! C’était une belle lecture pour les enfants, et c'est une série à suivre en espérant revoir la gargouille dans la suite. (Oui je suis tombée amoureuse de la gargouille.)

Editions Flammarion jeunesse.

05 juillet 2019

"Marie-Antoinette et ses soeurs, tome 2 : premiers bals" de Anne-Marie Desplat-Duc

Marie-Antoinette et ses soeurs, tome 2 : premiers bals de Anne-Marie Desplat-Duc

Source: Externe

Résumé :

Marie-Antoinette est la plus jeune fille de l’impératrice d’Autriche. Avant de devenir reine de France, elle grandit entourée de ses sœurs. Sa vie est faite d’aventures et de liberté.

Les bals et les fêtes se succèdent à la cour de Vienne, ce qui enchante la jeune Marie-Antoinette, qui aime tant danser et monter sur scène. Une fois grande, même si elle est reine, elle réalisera son rêve et deviendra comédienne!

Mon avis :

Comme le dit l’autrice, de Marie-Antoinette on ne connait que son règne en tant que Reine de France femme de Louis XVI. C’est-à-dire, au vu de sa courte vie, pas grand-chose. Heureusement pour les grands (oui aussi) comme pour les enfants surtout, Anne-Marie Desplat-Duc s’engage avec simplicité à réparer cette erreur.
Avec simplicité certes, mais c’est efficace ! En effet, en retraçant à grand trait l'enfance de Marie-Antoinette, les enfants vont en découvrir déjà beaucoup sur son âge tendre, ses frères et ses soeurs, sur la vie à la cour, ainsi que sur les intérêts politiques des enfants. Ce dernier point n’est pas le plus abordé, mais l’autrice en raconte assez pour que ça se devine.


Mais le sujet du livre c’est Marie-Antoinette dans son jeune âge, et que dire ? Que malgré les siècles et toute proportion gardée, que c’est une petite fille très actuelle. Une petite fille moqueuse, jalouse, frivole qui aime les rubans et se mettre en spectacle, qui apprécie ses proches et les animaux. Bien sûr, elle vit à la cour et a donc un code à respecter, par ailleurs ses parents n’ont que peu de temps à lui accorder, mais il n’en demeure pas moins qu’elle reste une petite fille proche de nous qui possède des rêves et des passions.
Au-delà de l’agréable découverte du caractère de Marie-Antoinette et de sa vie à la cour de Viennes, ce qui a été plaisant à découvrir aussi, c’est l’histoire de sa famille. Je parlais plutôt du rôle des enfants dans la politique, mais outre ceci l’autrice a pris soin de les aborder dans le privé, dans leurs peines de cœur, la maladie, leurs joies... Et cette approche a été très appréciable je dois dire, car ça a permis de rendre le livre vivant, loin de la poussière. Anne-Marie Desplat-Duc dépassant ainsi la simple leçon d’histoire, pour faire de ces vies un roman.

Enfin, en plus de l’écriture, il faut aussi que je souligne les illustrations éparpillées dans le livre. Je les ai trouvé pour ma part très belles, très présentes sans être pour autant envahissantes, et ça a rajouté une petite touche sympathique à ce livre déjà grandement sympathique.

En résumé, c’était bien écrit et bien illustré sur une idée originale. Excellent pour cultiver les enfants. Je n’ai qu’une chose à dire, vivement la suite ! (Elle arrivera autour du mois d’octobre 2019, mais hélas je ne l’ai pas choisi dans la sélection – j’ai fait ma nouille – donc je ne vous en parlerai pas. Mais allez-y les yeux fermés.)

Editions Flammarion Jeunesse.

27 juin 2019

"Les enquêtes de Lottie Lipton Tome 6 : L'Aigle de Rome" de Dan Metcalf

Les enquêtes de Lottie Lipton Tome 6 : L'Aigle de Rome de Dan Metcalf

Les enquêtes de Lottie Lipton Tome 6 - L'Aigle de Rome de Dan Metcalf

Résumé :

Afin d'éviter qu'il ne tombe entre de mauvaises mains, Lottie et ses amis parcourent Londres, à la recherche de l'Aigle de Rome. Qui de Lottie ou de Lady Violette sera la première à s'emparer du précieux étendard ?

« Bonjour,
je suis Lottie Lipton. Saisis-toi vite de ton carnet et de ton crayon, et aide-moi à résoudre cette énigme en décodant les messages secrets ! »

Mon avis :

La grande exploratrice Lady Violette Kirton est à Londres pour retrouver l'Aigle de la Neuvième Légion, qu'elle souhaiterait vendre une fois la main dessus. La jeune Lottie Lipton qui refuse de voir cet aigle dans une collection privée, décide - avec l'aide son oncle -de partir elle aussi à la recherche de l'aigle. Énigme, obstacle, la route de l'aigle ne sera pas sans danger...
Elle ne sera pas de tout repos pour le lecteur non plus, étant donné qu'il devra aider Miss Lipton à répondre aux énigmes avec l'aide du stylo et du carnet qui accompagnent le livre.

C'est un fait, ce livre possède d'indéniables atouts et j'avoue qu'il m'a beaucoup plu. Ce mélange d'énigme et d'histoire qui invite le jeune lecteur à la réflexion, ne pouvait effectivement que me plaire étant donné que j'aime bien ces livres qui les font participer.
Toutefois, ceci n'est pas la seule raison qui fait que j'ai apprécié ce livre. En effet, sa conception originale m'a aussi grandement enchantée, vu qu'elle donne un côté attractif au livre et ne peut donc que pousser la curiosité des enfants à l'ouvrir.

Outre ceci, j'ai trouvé ce livre sympathique, car en plus de la réflexion par la résolution d'énigme, il propose à côté une ou deux notions historiques sur la Rome antique ainsi que sur Londres, et qu'il le fait de manière simple et accessible pour les enfants.

En résumé, pour les vacances d'été qui approche et si votre enfant n'est pas trop livre, vous pouvez toujours vous tourner dans cette collection qui propose, lecture, énigmes et un petit peu de culture.

Editions Flammarion Jeunesse.

Posté par Florell à 19:37 - Livre jeunesse / Ado - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mars 2019

"Esther et Mandragore : une sorcière et son chat" de Sophie Dieuaide

Esther et Mandragore : une sorcière et son chat de Sophie Dieuaide

Source: Externe

Résumé :

Événement à l'école des sorcières : Esther, élève de première année, a reçu le Premier prix de Curiosité ! Elle reçoit un laissez-passer pour l'Autre monde, celui des humains. C'est Mandragore, son chat, qui va être content, lui qui ne pense qu'à faire la sieste ! D'autant qu'il leur faut aider Zoé à retrouver son chat. Quelques tours de magie ne seront pas de trop !

Mon avis :

Esther et Mandragore, c’est une histoire de sorcière sympathique et de son chat grincheux. (Oui comme le nain.) Grâce à sa curiosité et à l’école des sorcières, elle vit dans notre monde pour un certain temps, où elle est logée chez une sorcière qui y vit depuis longtemps. Pourquoi ? mystère. Et on n’en sera pas plus dans ce livre là.

Dans l’ensemble, j’ai apprécié ce petit livre rapide, car l’histoire sans être folichonne est agréable, vu qu’Esther détourne un peu le règlement qui interdit de faire de la magie devant les humains. De plus, avec Mandragore le chat qui parle parfois devant les autres ça donne quelques scènes qui rajoutent un peu du comique à l’histoire. Surtout que le félin ne manque pas d’humour.
Cependant petit point négatif, je regrette que tout soit trop rapide au niveau des descriptions, et des descriptions des mondes en particulier. Surtout celui de la magie où l’auteure laisse planer quelques mystères, mais même pas un début de réponse... Un peu rageant pour une série qui est censée vendre du rêve ! Mais comme c’est une série, peut-être que le lecteur en sera plus par la suite. C’est à souhaiter en tout cas.
Néanmoins, je précise que le décalage entre les deux mondes est plutôt bien raconté, toujours très vite, mais là c’est un peu plus développé, on voit bien l’incompréhension, le décalage des habitudes, etc...

En résumé, un début prometteur, une mise en page claire accompagnée par quelques beaux dessins, mais à souhaiter que la suite soit un peu plus descriptive. L’aventure ça va, c’est banal mais ça passe, par contre je trouve qu’il manque un peu de profondeur même pour des enfants. Toutefois, ce n’est pas ça qui les empêchera d’apprécier cette mimi petite série aux couleurs Halloween.

Merci à Lecteurs.com et les éditions Talents Hauts.

13 février 2019

"Pop-up : les pirates" de Anton Poitier et Elizabeth Golding

Pop-up : les pirates de Anton Poitier et Elizabeth Golding

les pirates pop up

Résumé :

Un livre de coloriage avec 8 pop-up qui surgissent de la page !
À l'intérieur, tu trouveras :
• 8 grandes scènes à colorier
• une pochette avec tous les éléments pour monter facilement les pop-up à intégrer aux scènes.

Mon avis :

Un excellent petit livre de coloriage-bricolage idéal pour les mercredis après-midi. Des crayons, un peu de colle liquide, une petite envie de s'occuper et voilà les têtes blondes parties pour une aventure de pirate festive et dangereuse, où chaque page est à agrémenter selon ses goûts et ses envies. Et tant pis si c’est bariolé à l’arrivée !

Riche en détail pour plus de plaisir et laisser parler sa fantaisie colorée, parterre sur un plaide ma nièce et moi avons passé un agréable moment et avons adoré ce petit livre qui s’anime réellement à chaque nouvelle page.

Simple d’utilisation (même si selon l'âge des enfants la présence d’un adulte peut être recommandée pour la partie bricolage-collage), assez long à faire, les moussaillons ne s'ennuieront pas un instant. Entre le coloriage, le pliage et le collage, faut dire qu'il y a de quoi faire !

Dès 6-7 ans, et si vous avez des enfants à occuper n'hésitez pas à vous tourner vers cette petite collection peu chère et qui compte d'autres sujets (animaux, dinosaures...).  Il y'a du choix !

Editions Flammarion jeunesse.

Pop-up les pirates

les pirates flammarion

pirates

 

04 octobre 2018

"Les enquêtes de Clem : la mystérieuse Mrs Walton" de C. Kalengula & M. Gribouille

Les enquêtes de Clem : la mystérieuse Mrs Walton de C. Kalengula & M. Gribouille

 Source: Externe

Résumé :

Derrière son chignon impeccable et ses belles manières, Mrs Walton, la nouvelle hôte de la famille Neuville, semble cacher quelque chose.
Qu’est-elle vraiment venue faire au hameau?
Clémentine et ses cousins sont bien décidés à le découvrir!

Entre Clémentine et ses cousins, aucun indice ne laisse suspecter le lien familial. Mais quand il s'agit de mener l'enquête, leur complicité n'est plus à prouver!

Mon avis :

Clémentine emménage avec sa mère dans le hameau de feu ses grands-parents, avec ses cousins, tantes... Objectif : sauver le hameau en faisant des chambres d'hôtes. Cela fonctionne assez vite car une dame très chic loue une chambre. Toutefois, très vite cette dame a un comportement étrange qui titille la curiosité des enfants, les voilà donc partis pour jouer les apprentis détectives.

Ma première impression à la lecture de ce livre est plutôt agréable. La lecture est rapide et aérée, et les personnages résonnent bien avec notre époque. Ils aiment la technologie, vivent des tensions avec leur parents, sont de famille recomposée... Autre bon point pour un jeune enfant, c'est l'accessibilité du texte, aucun mot compliqué ou situation alambiquée, tout est clair et simple, ce qui facilitera la concentration des enfants.

Cependant, ma deuxième impression est un peu moins bonne. En effet, si le dernier point est un atout, c'est aussi une faiblesse pour les enfants qui peuvent en demander un peu plus. En effet, la simplicité du livre et son côté un peu gentillet, pourraient je pense rebuter les enfants qui aiment un peu plus l'action et les situations compliquées. Ceci fait, que je ne le conseillerai pas à ces enfants qui seraient habitués à lire des choses plus consistantes, plus sombres, mais toutefois je le conseillerai sans hésiter aux enfants un peu paresseux à la lecture ou vites impressionnables (si jamais ça existe encore).

En fait, à bien regarder, je pense que le problème ce n'est pas tant le livre, mais plutôt la tranche d'âge recommandé par l'éditeur, pour moi 8 ans c'est l'âge maximum et non minimum.

En résumé, c'est une lecture sympa pour les enfants, les mots sont simples et les situations aussi, mais si votre enfant aime la collection Chair de poule, les romans policiers pour enfants plus consistant je ne vous conseille pas ce livre car vous allez faire un déçu.

Merci aux éditions Flammarion Jeunesse, collection Père-Castor.

26 juillet 2017

"De l'arsenic pour le goûter (série T2)" de Robin Stevens

De l'arsenic pour le goûter : une enquête trépidante du club Wells & Wong de Robin Stevens

 S7302236

 Résumé :

 «Je n'aimais pas du tout ce grossier Mr Curtis, et d'après les vibrations de colère que je percevais chez Daisy, j'ai compris qu'elle partageait mon opinion. Son rire contenu, comme s'il lançait des plaisanteries que les autres ne pouvaient pas comprendre... Les joues roses de Lady Hastings... Pas de doute, il se passait quelque chose.» Nouvelle affaire pour les détectives privées Daisy et Hazel ! Daisy fête son anniversaire avec la famille au grand complet dans sa maison de Fallingford. Mais l'ambiance est étrange : M. Curtis, un invité surprise que tout le monde déteste, ne semble vraiment pas digne de confiance. Le thé est servi, M. Curtis tombe gravement malade, empoisonné. Que s'est-il passé ? Difficile d'enquêter quand on imagine que tout le monde a une bonne raison d'être coupable...

Mon avis :

Une autre enquête pour notre club de détective en herbe. Cette fois-ci l’affaire a lieu chez Daisy pour son anniversaire ; un homme très désagréable est mort après s'être abreuvé d'une tasse de thé et plusieurs personnes semblent avoir des choses à cacher. Difficilement, d’autant plus que la famille de Daisy est suspecte aussi, nos enquêtrices aidées par deux amies du pensionnat vont mener l’enquête.

Ce livre reprend le schéma qui a fonctionné dans le premier tome, à savoir la différence de caractère entre nos deux personnages principaux qui se complètent l’un et l’autre et intensifient l'enquête, plus un suspense qui se distille doucement mais sûrement via des soubresauts qui complexifient un peu plus l’histoire. Cependant contrairement au 1er tome et même si lui je l’ai aussi bien lu que le premier livre, j’ai trouvé que certaines choses étaient prévisibles assez vite. Le livre n’est pas mauvais en soi, il n’est même pas mauvais du tout, au contraire j'ai adoré ; mais au niveau des ficelles il était un peu en dessous de la première enquête, en effet certaines choses étaient aussi grosses qu’une montagne et on les voyait arriver de loin. Mais outre cela je n'ai rien à dire de plus, car c'était une enquête prenante malgré tout et je l'ai lu comme un livre que j'aime, et pour un ado peut-être que ces ficelles visibles passeront à l’as.

Et en parlant d’ado n’hésitez pas à lui offrir ce livre pour les vacances, car lire c’est toujours bien, mais lire un livre prenant et en plus dans une ambiance surannée c’est toujours mieux. Honnêtement cette ambiance vieillotte je la kiffe.

En résumé, pour vous ou vos ados n'hésitez pas à commencer cette série prenante.

Merci aux édition Flammarion Jeunesse.

15 décembre 2016

"Au secours de Peter Pan" de P. Baccalario & E. Jauregui

Le mystère du livre disparu : Au secours de Peter Pan de P. Baccalario & E. Jauregui

Au-secours-de-Peter-Pan

Résumé :

Anna et Gabriel sont bouleversés : la plus belle histoire jamais écrite, dont ils attendaient la sortie en librairie avec impatience, a disparu ! Pire encore, les héros et les histoires de leurs livres préférés sont tous mélangés… L’enquête commence, au cœur d’une aventure incroyable et magique, qui les mènera jusqu’au Pays imaginaire pour porter secours à Peter Pan.

Mon avis :

Le mystère du livre disparu est une histoire étrange…  Imaginez qu’un jour tous vos livres se mélangent, qu’un elfe se retrouve dans une aventure de Sherlock Holmes par exemple. Imaginez l’horreur que cela peut produite sur un lecteur passionné. C’est une hérésie ! Ce n’est pas possible ! On ne mélange pas deux choses si différentes et opposées ! Ca ne peut pas prendre, comme l’huile et l’eau. Et pourtant, c’est ce qui se passe ici pour le plus grand malheur des lecteurs qui ne pourront plus lire un livre avant la remise en ordre. Certes, la décision d’interdire l’accès aux livres est quand même disproportionnée, il n’y a rien de mortel à lire un livre où un objet StarWars se retrouve dans un conte pour enfant, mais c’est le choix des auteurs donc on ne va pas le discuter. Bref.
Cela bien sûr ne peut rester ainsi, et se sont deux enfants amoureux de la lecture avec l’aide de leur tante mystérieuse et libraire qui vont devoir réparer ses étranges mélanges qui ont suivi la sortie du Livre mystérieux de Lucy Ferrier. Mystérieux car on ne sait rien de ce livre, lui aussi a subit d’étrange chose d’ailleurs, à moins qu’il soit étrange à la base…

Pour tout dire j'ai moyennement apprécié ce livre. En effet, l’histoire n’embarque pas le lecteur à cause de son écriture trop plate et à cause de son déroulement trop sage et trop rapide, en plus Peter Pan ce n’est pas ce que je préfère, mais l’idée du mélange est tellement originale que l’on s’embarque quand même dans cette histoire qui possède quelques belles surprises et mystères, où deux enfants vont devoir sauver la littérature au péril de leur vie. Et avec Capitaine Crochet comme ennemi autant vous dire que ça ne va pas être facile.

Mais finalement Capitaine Crochet n’est pas le véritable ennemi, et oui, qui est derrière ce mélange littéraire des plus absurde. Enfin qui, on sait déjà qui c’est ? Mais pourquoi déteste-t-il à ce point la littérature au point de vouloir interdire l’accès à tous les livres pour l'amour de la technologie ? Et quel est son véritable but ? Car la lecture et la technologie peuvent s’entendre après tout (même si là aussi je ne suis pas fan). Et quel peut bien être le rôle de Léo Gutenberg le critique littéraire le plus redouté ?
Si pour la première question une idée émerge, il faudra toutefois attendre la suite pour y voir un peu plus clair. Sera-t-elle nouvelle ou continuera-t-elle dans la même lignée que celui-ci, je l’ignore…
Mais j’espère que comme ici il y aura assez de matière pour commencer à résoudre l’énigme – écrire un livre en refaisant la même histoire n’a pas de gros intérêt – et assez de mystère pour avoir encore de lire cette série.

En résumé, c’était une lecture simple, rapide (idéal pour les enfants) pas franchement transcendante mais tellement originale que c’est plaisant à lire. Je conseille.

Merci aux éditions Flammarion Jeunesse.