Flûte de Paon / Livre-sse livresque

Livres, mots, poésies ainsi que d'autres petites choses...

26 mai 2019

"Contes des sages gardiens de la mer" de P. Fischmann & A. Lazowski

Contes des sages gardiens de la mer de P. Fischmann & A. Lazowski

IMG_20190526_175825

 

Résumé :

Après le beau succès des Contes des sages gardiens de la Terre, ce nouveau volume des Gardiens de la mer constitue une sorte de manifeste poétique qui nous plonge dans l'imaginaire des sagesses populaires, de la Manche à l'Atlantique, de la Baltique à la Méditerranée, des eaux du Pacifique à la mer du Japon... Une traversée initiatique aux côtés d'animaux marins, de héros légendaires et de simples pêcheurs. On y rencontre la princesse Otohimé du Japon, le Vieux de la mer des Tartares, d'indomptables pirates, druides, bardes et autres sirènes. Au coeur de cette "galerie marine", les récits convoquent le peuple des océans, des dauphins fidèles compagnons des hommes aux baleines offrant leur rêve et leur souffle au monde.

En cette époque de "tempête écologique", les auteurs font appel à leur talent de conteurs, en écho aux traditions populaires, pour ainsi contribuer à l'éveil des consciences, et sauvegarder cette source-monde que sont les mers, mères nourricières, réjouissantes, parfois terrifiantes, riches de légendes universelles qui façonnent nos imaginaires, et dont chaque goutte irrigue notre planète bleue.

Mon avis :

 

"Corbeau fit appel à sa magie, la plus noire, la plus maligne, et se transforma en homme, petit, vilain, trapu, il raconta le torse bombé son exploit en omettant l’essentiel : sa trahison, la destruction de celle qui l’avait sauvé."
Conte inuit.

A la différence des autres livres que j’ai dans cette collection, qui sont tous délimités géographiquement ou philosophiquement (samouraïs, Bretagne, Zen, Tibet, Japon, Grèce….) ce livre m’a emmenée voyager de par le monde. D’Irlande au Japon, en passant par la France et l’Italie, j’ai fait un tour d’horizon des légendes marines et visité le vaste monde en abordant la mer, merveilleuse de créatures légendaires, d’aventure et de sagesse. Comme dans tous les contes, on aborde la charité, l’aventure, l’amour, l’origine, la patience, le temps, la croyance, je ne vais donc pas m’attarder dessus, si ce n’est que pour dire que tous les contes ne sont pas égaux et que certains ont eu ma préférence par rapport à d’autre, soit à cause de l’enjeu, de la morale, de l’écriture ou de l’histoire.

Par contre, si tous les contes du monde sont identiques, tous cependant ne sont pas accompagnés de dessin ou de graphisme particulier. Ici si.
Si vous connaissez déjà cette collection, je ne vous apprendrai rien en vous parlant des dessins employés en rapport avec le thème, ni en vous parlant des liserés en bordure de page. Si vous ne la connaissez pas, voilà la chose faite. En effet, voilà ce que vous trouverez dans ce bouquin, une présentation recherchée en rapport avec le thème, qui vous donnera cette impression de tenir dans vos mains un objet raffiné et recherché. Même si on peut regretter que la couverture ne soit pas tissée comme les autres.

Quoi qu’il en soit, et parce que l’eau est un élément qui nous est proche tant dans l’histoire que dans le corps, il est bon de se pencher sur ce livre afin de redécouvrir tous les trésors que le monde maritime nous a offert et peu encore nous offrir si on en prenait tous soin. Car avec cette eau souffrante, il est temps de renouer le lien ancien.
"Là où notre espèce semble détestable, ne détournons pas les yeux. Sur les côtes, dans le corps de nos cousins aquatiques des milliers de plastiques, increvable destructeurs du vivants, s’enfoncent. Dans ce camaïeu de bleu, du turquoise au grand bleu des profondeurs, jusqu’où polluent-ils ? Jusqu’où laisserons-nous faire l’immonde contre la splendeur du monde ?"

Merci aux éditions du Seuil et Babelio.

Posté par Florell à 18:26 - Divers - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 juin 2017

"Le fantôme de la Mary Celeste" de Valérie Martin

Le fantôme de la Mary Celeste de Valérie Martin

le fantôme de la mary celeste

Résumé :

Entre mythe et réalité, la grande romancière Valerie Martin, prix Orange pour Maîtresse, revisite l'histoire d'une des plus célèbres énigmes maritimes : le 4 décembre 1872, la Mary Celeste, un brigantin américain en route vers Gênes, est retrouvé dérivant au large des Açores. A son bord, aucune trace de l'équipage, de son capitaine, Benjamin Briggs, de son épouse et de sa fille qui l'accompagnaient. Pour le jeune écrivain Arthur Conan Doyle, cette disparition est une source d'inspiration inespérée. Pour Violet Petra, médium réputée dans les cercles huppés de Philadelphie, un cauchemar. Et pour le public de l'époque victorienne, obsédé par la mort, un fascinant mystère... Un navire surgi d'une brume semblable aux ténèbres, un écrivain naissant à la veille de la gloire, l'émergence d'une ferveur spirituelle troublante et inédite : trois trames qui convergent tout au long d'un récit aussi tumultueux que les océans menaçant d'engouffrer la Mary Celeste. Un roman ambitieux sur l'amour, la perte, et les légendes parfois plus fortes que la vérité.

Mon avis express :

Résumé alléchant, mais ça s'arrête là. J'ai tiré péniblement jusqu'à la page 100 environ, et après j'ai dû admettre mon propre naufrage... Long, assommant, embrouillant (mot français mais phrase absolument pas française), ce livre réunit pour moi toutes les définitions qui résument l'ennui.

Je crois que je devrais arrêter de vouloir tenter des livres qui parlent de la mer, à chaque fois ça m'emmerde ! (Disons la chose clairement.) En effet, je crois partir voyager au loin à chaque fois, et pourtant à chaque fois le bateau reste au port... Et à côté de cela j'ai toujours besoin d'un radeau de sauvetage pour ne pas sombrer dans l'abîme ou m'éclater sur les récifs de ce genre de livre. Généralement, un autre livre.

Vous l'aurez compris je n'ai pas aimé.

Posté par Florell à 13:03 - Littérature - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,