Flûte de Paon / Livre-sse livresque

Livres, mots, poésies ainsi que d'autres petites choses...

27 août 2019

"Les 150 pourquoi : la Terre" de Anne-Claire Lévêque & Stéphane Nicolet

Les 150 pourquoi : la Terre de Anne-Claire Lévêque & Stéphane Nicolet

150 pourquoi terre

Résumé :

Le monde qui nous entoure est d’une grande complexité !

Pourquoi Internet a-t-il été une révolution planétaire ?
Pourquoi parle-t-on d’un « Continent de plastique » ?
Pourquoi un être humain sur dix n’a-t-il pas accès à l’eau potable ?
Pourquoi les Japonais célèbrent-ils la déesse du Fuji-Yama ?

Mon avis :

Abordé par thématique comme son cousin sur les animaux, nous allons découvrir ici la Terre : sa faune, sa flore, sa population qu’elle soit humaine ou animal, sa structure.

Au fil des pages, avec force dessins, photos et cartes, les enfants et les adultes découvriront donc les coutumes, les constructions, la vie des animaux, les curiosités de la nature, les inventions, bref, toutes ces choses qui nous entourent à plus ou moins grandes échelles et qui nous interrogent ou pas.
Pourquoi dit-on que les continents « dérivent » ? Pourquoi le lac de Baïkal est-il surnommé la « perle de Sibérie » ? Pourquoi le drapeau du Vatican, le plus petit état du monde, a-t-il voyagé dans l’espace ? Voilà un échantillon de ce qu’on trouve dans ce livre très diversifié et qui aborde cette diversité sans rentrée dans la difficulté.

En plus de leur faire découvrir la complexité et diversité du monde, le petit plus du livre c’est qu’il cherche à éveiller chez les enfants – hélas se sont souvent les adultes à éduquer en premier – la conscience éco-responsable en leur parlant des problèmes de pollution, du manque de ressources que l’on va connaître dans l’avenir. Un pas idéal selon moi car sans la Terre on ne peut pas vivre, et si les parents ou l'école font les autres pas vers cet éveil éco-responsable, je pense qu'on a tous à y gagner.

Bref ! Un excellent petit livre pour petit et grand, instructif et responsable. 

Editions Flamamrion jeunesse.


Commentaires

Poster un commentaire